10 choses pour me mettre dans des cases


Blog - Article-3

Les gens aiment bien nous mettre dans des cases. Pour n’importe quoi. Ne buvant pas d’alcool, on aime bien me mettre dans la case « pas drôle », faisant 1m55, je suis aussi souvent dans la case « petite ».

Eh bien, histoire de faire plaisir à ces personnes pas trop ouvert d’esprit, je vais en rajouter une petite couche :

 

  • Je n’aime pas le rose : je suis donc un garçon manqué
  • Je préfère les Kinder aux Ferrero Rocher et Lindt : Je suis donc une gamine
  • Je n’ai jamais fumer (cigarettes et/ou autres étrange substance) : je ne sais donc pas me détendre
  • La place que j’ai actuellement au boulot me va parfaitement : Je n’ai donc aucune ambition
  • Je ne suis jamais allée à DisneyLand Paris : Je n’ai donc pas profiter de ma jeunesse
  • J’aime bien visiter les Zoos : je suis donc barbare envers les animaux sauvage
  • Je suis omnivore : je n’ai donc aucune considération pour la souffrance dans les élevages
  • J’ai décidé de ne plus commenter les faits d’actualités : je suis donc une mauvaise citoyenne, je suis sans cœur, etc.
  • A l’école, en général, je tournais autour de 12 de moyenne : j’étais donc moyenne, voire nulle
  • Je dis bonjour, je souris, je reste polie : je suis donc un ovni

 

Maintenant que je suis dans 10 petites cases, permettez-moi de vous expliquer ma version des choses :

  • Je n’aime pas le rose : ça ne fait pas de moi un garçon manqué, au contraire vu que je porte pratiquement uniquement des jupes et des robes. Ne pas aimer le rose, ce n’est qu’une question de goût. Et on ne dit pas à un garçon qui n’aime pas le bleu qu’il est une fille manquée. C’est juste que c’est une couleur que je ne trouve pas très très joli, je préfère le rouge, ou le orange. La principale raison pour laquelle je n’aime le rose est sans doute son lien trop fort avec le sexisme.

tumblr_static_tumblr_static_e5h2z2y2aog884s8ccc8wwsck_640

 

  • Je préfère les Kinder aux Ferrero Rocher et Lindt : C’est plutôt parce que finalement, le chocolat et moi, on n’est pas si pote (sorry Pomdepin). Je ne suis pas du genre à piocher de temps à autres de petits chocolats pour mon plaisir. Les vingtaines, trentaines de chocolats dans leurs boites, ils ne m’attirent pas du tout. Alors que le Kinder, en deux temps trois mouvements, ils sont terminés simplement parce que la boite en plus petite, et donc, j’ai carrément moins de chances de les oublier.

kinderegglogo

 

  • Je n’ai jamais fumer (cigarettes et/ou autres étrange substance) : En plus de savoir me détendre (je peux rester 10-20 minutes sans rien faire sur le canapé, juste à regarder le plafond. Ça s’appelle l’ennuie, et c’est un super bon moyen de détente), je sais que je ne suis pas en train d’empoisonner mes poumons, et ceux des autres volontairement.

tumblr_n99z5cS3lB1s9eneuo1_500

 

  • La place que j’ai actuellement au boulot me va parfaitement : J’ai bien de l’ambition, pourtant. Mais absolument pas liés au travail, c’est tout. Qui a dit que l’ambition ne pouvait être lié qu’au travail de toute façon ? Moi mon ambition, c’est de rester à la maison pour élever mes enfants, c’est avoir du temps, du vrai temps, pour enfin me mettre vraiment dans l’écriture d’un bouquin comme j’en rêve depuis que j’ai 14 ans (merci Christopher Paolini pour ça). Mon ambition, c’est découvrir des nouveaux lieux, de nouveau pays. Le travail n’est là que pour m’apporter l’argent finalement (mais heureusement, mon travail me plait…pour l’instant).

anigif_enhanced-19898-1402847572-11

 

  • Je ne suis jamais allée à DisneyLand Paris : C’est que ce n’est pas donné, quand même, d’aller dans ce parc. Quand on est une famille de 5, aller 6 parce qu’on aura emmener ma grand-mère avec nous, ça fait tout de même une petite somme. En plus, y aller en hiver, avec 3 gamins, merci les « J’ai trop froid », « Il pleut, c’est nul ». Et y aller en été, voila la foule. Et puis, mes parents, et même moi toute seule par la suite, on a habite à genre 4-5 heures de Paris. Donc il faut compter le trajet en plus, la nourriture. Bref, tout un programme, et mes parents préféraient qu’on ait 15 jours- 3 semaines pour le même prix plutôt qu’une seule journée ou deux à voir Disney. (Et puis, chut, mais on devrait y aller en Janvier)

tumblr_inline_n83p4cxGYR1ripgeb

 

  • J’aime bien visiter les Zoos : ça dépend lesquels quand même. Et en plus, même si les animaux sont en cages, et c’est terrible, certains y ont quand même une meilleure vie. Le tigre, le lion, le gorille voient leur habitat devenir de plus en plus petit au fur et à mesure que l’Homme prend de la place. Le rhino, l’éléphant et le croco sont tués pour leur peau, leur dents ou pour le plaisir. Certaines espèces n’existent encore que grâce à certains zoos, et il ne faudrait pas non plus l’oublier.

giphy-5

 

  • Je suis omnivore : j’ai toujours eu une relation difficile avec la nourriture (et encore, je me suis améliorée). Mangeant déjà peu de choses en soi, enlever l’apport viande est encore un peu trop compliqué. J’ai essayé pendant 6 mois environ, mais le régime patate/pâtes/riz, au bout d’un moment, c’est lourd. Doucement mais sûrement, je commence à manger, et surtout apprécier les légumes, et avec le temps, je vais réduire l’apport animal dans mes plats. C’est juste qu’il faut que je le fasse par étapes, et que je trouve ces étapes.

giphy-6

 

  • J’ai décidé de ne plus commenter les faits d’actualité : ce n’est pas par manque d’intérêt, au contraire. Orlando, les casseurs contre l’hôpital Necker, le meurtre des policiers en France, de la députée tué au Uk ou même le Brexit est c’est « J’ai voté Leave en pensant que je serais le seul à voter Leave » (moron). A dire, il y en a. Mais ca me met dans un état de peur et résignation et pessimisme tel que ça me rend presque malade. Et ça, je n’en veux pas. J’ai donc maintenant deux mottos dans la vie : « Ne jamais dire jamais », et « Pour vivre heureux, vivons ignorant du monde ».

zy

 

  • A l’école, en général, je tournais autour de 12 de moyenne : Les notes, c’est très subjectif. Et puis, ça dépend aussi beaucoup de l’affinité qu’on a avec le prof. ou celui qui enseigne. Je n’ai jamais été aussi bonne dans ce que je fais que maintenant….Merci pour ça à Manager, avec qui je m’entendais très bien (« tu as tué un Dragon hier ? » « Non pas encore, j’attend d’avoir augmenté d’un niveau »). Je n’ai jamais été meilleure en Anglais que quand j’ai pris des cours à High Wycombe en Angleterre et que là aussi, je m’entendais très très bien avec le prof (« I ate snakes in China ! » « Really, how does it taste ?  » « Not chicken »). Donc bon, avoir la moyenne, ne pas avoir la moyenne, être le meilleur de sa classe, ça ne veut absolument rien dire. En plus, les équations à 4 inconnues (ou même que deux finalement), ça ne me sert vraiment pas tellement dans la vie de tous les jours. Je suis bonne dans ce que je fais et aime, pas dans ce qu’on veut nous imposer.

lis2

 

  • Je dis bonjour, je souris, je reste polie : J’ai appris à mes dépends l’autre jour que « Bonjour » était devenu une insulte. Et plusieurs fois dans la même journée. En début de journée, quand j’ai dis Bonjour, on m’a regardé comme si j’avais la rage. Plus tard, alors que je donnais le prix de réparation d’un iPhone, on m’a dit « Nan, mais c’est super cher, bonjour quoi » (oui, enfin, un téléphone n’est pas non plus fait pour être jeter par la fenêtre, just so you know). 1 personne sur 4 ne me dira pas bonjour, 1 sur 3 ne me dira ni au revoir, ni même « vous aussi » quand je vais leur souhaiter une bonne journée. Et c’est tout le monde que je vise, pas seulement lié au boulot. Vous devriez voir les regards que je me prend à la caisse au supermarché quand je dis « Hello » et « Have a nice day ». Je me fais klaxonner dessus parce que je laisse les piétons passer sur le passage pour piétons un jour de pluie (s’il fait beau, on ne me dit rien pas contre, aller comprendre). En clair la politesse se perd et c’est devenu presque mal-élevé d’être bien élevée…

A5vjkMs

 

 

Ce n’est qu’un petit échantillon du nombre de cases où on pourrait me mettre. Parce que de toute façon, la société veut absolument nous mettre dans des cases. Je suis sûre qu’elle aurait quelque chose à propos du fait que mon copain soit Portugais, ou encore le fait que mon arrière grand-père ait le droit à une place à son nom dans ma ville natale. Mais moi, je n’aime pas ça. Si on me pose la question « pourquoi ça? » je répond « parce que ! Pourquoi je ferais autrement ? »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “10 choses pour me mettre dans des cases

  • Gargouilles

    Just in case darling… J’habite actuellement à 30′ du parc de Disneyland, et même si cette info risque de quelque peu évoluer l’année pro, il n’en reste pas moins que j’ai un pass annuel, un matelas gonflable très confortable, je connais le parc par coeur (littéralement), et j’ai parfois des places amis/des réductions trèèèès intéressantes… Au cas où ça t’intéresse 😉
    Quant au reste, je ne peux qu’être d’accord avec toi… Je viens de révolutionner toute ma garde robe en m’achetant des chaussures saumon (c’est pas rose bonbon non plus) parce qu’avant je détestais ça, et je suis toujours effarée de découvrir que je suis la seule personne qui dit bonjour au chauffeur en montant dans le bus… (en même temps je vis en banlieue parisienne, ceci explique peut-être cela)

    • LadySo Auteur du billet

      Oh my Dear 💙 C’est trop trop gentil ça. On a plus au moins prévu de faire la totale nuit sur place et tout, mais c’est très très intéressant ce que tu me dis, il va falloir que j’en parle à GeekChéri 😀
      J’ai maintenant quelques touches de roses chez moi aussi, rien de trop agressif pour les yeux 😉
      Ce n’est pas quand banlieue que la politesse a pris des ailes, c’est un peu partout, malheureusement. Les vigils à l’entrée du boulot sont tellement pas habitué à ce qu’on leur dise bonjour qu’ils me regardent tous les temps avec des grands yeux, c’est presque triste 🙁

  • fjva

    (désolée pour le retard à la réponse : j’ai lu le message sur le téléphone et je voulais répondre une tartine donc je me suis dit « je le ferai ce soir sur ordi », et puis j’ai oublié…)

    Je me reconnais dans tellement de numéros que je suis tentée de tout citer! Déjà, la taille et l’alcool…
    Maintenant je peux ajouter la viande, la clope, les zoos, la politesse…

    Franchement pas la peine de te justifier pour tout – surtout pour la cigarette, franchement… Il faut s’excuser de ne pas s’empoisonner, maintenant?! En fait je pense que ceux qui « jugent » à voix haute pour ça prennent en fait les devants parce qu’ils se sentent jugés, alors que globalement on s’en fiche de ce qu’ils font. On veut juste qu’on nous laisse la même liberté.
    La première fois que je suis allée à DisneyLand, j’avais la trentaine facile, et c’était parce qu’une amie avait eu des billets pas chers par le CE de sa boîte. Déjà, depuis la province ça devient une expédition et un budget encore plus gros. Et puis je n’étais pas très intéressée car j’aime bien certains Disney mais je ne suis pas non plus une accro. C’est en y allant que j’y ai pris goût, car autant rencontrer les personnages je laisse ça aux plus jeunes, autant les décors te transportent vraiment ailleurs pendant une journée : c’est propre, les gens sourient… quand on vit à Paris ça fait une grande bouffée d’air! 🙂 Et puis surtout il y a les attractions à sensations. Perso c’est la principale raison pour laquelle j’y vais. Surtout la vieille sur Star Wars, Star Tours, qui hélas est fermée maintenant, elle ne bougeait pas trop mais la file d’attente et tout te mettaient vraiment dans l’univers des films.

    • LadySo Auteur du billet

      Je ne me justifie pas tellement, j’essaie souvent de démonter leurs arguments. A part pour l’alcool, mon seul argument c’est « j’aime pas ça », et à chaque fois qu’on me demande des explications, je n’ai rien d’autre à ajouter….je n’aime juste pas ça.
      Ouuuh, tu me donnes très envie d’aller à Disneyland, j’ai hâte. Les personnages qui se baladent, je n’ai jamais été fan, mais la magie du lieu à l’air….magique 😀
      Et j’ai trop trop hâte :3