Bonfire Night


Moi, je réagis deux jours après tout le monde, mais mieux vaut tard que jamais. 

Le 5 novembre, en Angleterre, c’est la Bonfire Night. Je considère cette fête un peu comme l’équivalent de notre fête nationale, même si ce n’est pas la même chose. Je fais la comparaison à cause des feux d’artifices.

Les membres du Gunpowder plot

Les membres du Gunpowder plot

La Bonfire Night, c’est quoi ? En 1605, un groupe de catholique complote contre le roi James 1st of England, qui se montre très strict envers les catholiques, alors même que sa mère, la reine Mary de Scotland, était catholique. Seulement, James n’avait pas suivit la religion de sa mère et lorsqu’il est monté sur le trône d’Angleterre, il a continué ce que la reine Elizabeth 1st avait commencé.
Ce complot est aujourd’hui connu sous le nom de The Gunpowder Plot, ou la Conspiration des poudres. Un groupe de provinciaux anglais prévoit de faire sauter la chambre des Lords, avec à l’intérieur, le roi James 1st, afin de ramener les catholiques au pouvoir. Dans des souterrains proches de la chambre des Lords, le groupe entrepose 36 barils de poudres, ce qui est largement suffisant pour réduire en poudre le parlement et les alentours. Seulement, plus le plan avançait, plus l’un des comploteurs fut pris de remords, réalisant que beaucoup de catholiques et d’innocents risquaient de mourir. Il envoya alors une lettre anonyme à l’un de ces proches, travaillant justement à la chambre des Lords, lui disant de ne pas se rendre au parlement le 5 novembre. Ce dernier montra la lettre au roi, et le complot fut alors déjoué.
Lorsque la garde arriva dans les souterrains, elle ne trouva que Guy Fawkes, l’homme chargé de s’occuper des explosifs. Il fut donc arrêté et torturé et il finit par donner le nom des autres comploteurs, qui finirent tous au bûcher. On lança également des feux d’artifices pour célébrer le roi, qui était toujours vivant.

James 1st

James 1st

Ce qu’on célèbre, ce n’est pas la mise à mort de Guy Fawkes et de ces comparses, mais plutôt le fait que le roi a été sauvé d’un attentat. Il régna encore 20 ans après cet événement, quand même. Et pour célébrer le fait qu’il n’ait pas été tué, il lance des feux d’artifices et on brûle des mannequins à l’effigie de Guy Fawkes. Pourquoi juste lui ? Parce que c’est celui qui a été capturé en premier et qui est à jamais associé à la Conspiration des Poudres.
Certains trouvent cruels de s’amuser à brûler des effigies de Guy Fawkes et de célébrer le fait qu’il est été torturé et tué. Mais je ne suis pas très d’accord avec ça. Pas que je me réjouis de sa mort, mais sa capture a quand même permit de sauver plusieurs centaines de personnes. Et en France, quand on fête le 14 juillet, on fête la prise de la Bastille, qui s’est faite avec la mort de milliers de gens. Il est quand même plus logique de fêter le fait que des gens ont survécu plutôt que de fêter ce qui a conduit à la Révolution et à des milliers et encore quelques milliers de morts… Oui, je suis un peu royaliste sur les bords, pourquoi croyez-vous que je suis en Angleterre ?

Enfin, tout ça pour dire que le 5 novembre dernier, j’ai assisté aux feux d’artifices de mon quartier, et que ma foi, il était bien beau. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Bonfire Night