Dans la cour des grandes 4


Après 4 ans de blogging (on va oublier les années Skyrock hein…), j’ai reçu ma première demande de partenariat. J’en suis tout émue.
En vrai, j’en avais déjà eu une, mais l’offre était nettement plus en adéquation avec le blog, et mes envies. J’ai refusé simplement parce que je voulais garder mon temps libre, et surtout parce que je n’étais plus en relations avec les enfants, je n’étais plus Au Pair depuis quelques temps et on me proposait de promouvoir des livres bilingues pour enfants. Ce n’était même pas vraiment une demande de partenariat car tout se faisait hors blog justement. Donc on s’était quand même super bien renseignés sur ce que je faisais et aimait faire – en lisant mon blog donc – avant de me contacter

 

Non, cette fois, c’est bien la demande de partenariat lancée un peu comme des graines, pour que ça pousse. Et encore, comparé à d’autres articles sur le sujet que j’ai pu lire, la demande que j’ai reçu est plutôt soft, je dirais.
Enfin bon, c’est un site de robe de mariées qui m’a envoyé un mail. Il y a tout de même un petit bug, non ? Pas que je n’ai pas l’intention de me marier un jour hein, mais ce n’est vraiment pas du tout dans mes plans (et après vérification, ni ceux de GeekChéri) pour le moment. Si on devait dépenser des sous, ça serait plutôt dans des voyages ou alors dans l’achat d’une maison. Mais certainement pas dans un mariage.

 

A photo by Toa Heftiba. unsplash.com/photos/tuIedADlL_Q

Bref, revenons-en à nos moutons. On voudrait donc que je fasse de la pub pour des robes de mariées. Soit. Voici ce qu’on m’écrit (les noms de site et Responsable Communication ont évidemment été enlevé – j’ai laissé le formatage en revanche) :

 

« Après avoir lu votre blog, nous admirons la qualité de vos articles et aimerions que vous écriviez un article pour nous et/ou rajoutiez notre Banner sur votre site.« 

Je suis très touchée qu’on aime beaucoup mes articles. Ça me rassure sur ma qualité d’écriture. Cependant, je n’ai jamais écris d’articles Mode, ni d’article sur les mariages. J’adore faire du DIY certes, et j’avoue que je suis souvent assez fière de mes créations, mais je n’ai pas encore la minutie et patience nécéssaire pour faire des objets qui aurait leur place dans un mariage. Donc j’avoue que la partie  » nous avons lu votre blog », j’ai quelques doutes.

 

« Nous vous payerons via Paypal »

Au moins, ce n’est pas un bon d’achat à utiliser sur le site en question. C’est plutôt pas mal, comparé à d’autres. Sauf que malheureusement pour eux (et heureusement pour moi), j’ai un chéri qui a justement bossé pour Paypal (L’Irlande est très fertile niveau grosses boites. On a Amazon et Google aussi….et n’oublions pas Heineken qui sont mes voisins de palier et Microsoft, même si c’est la concurrence) et j’avoue, la confiance ne règne pas trop avec ce site. D’ailleurs, je n’ai pas de compte Paypal, ce qui pourrait poser problème du coup, n’est-ce pas ?
J’ai regardé un peu le site, forcément, et je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que les paiements des robes, il n’y a pas Paypal dans les options. Donc, vous payez les gens pour faire de la pub via un site, mais vous-même n’utilisez ce même site pour encaisser l’argent ?!? J’avoue, je trouve ça louche.

 

« 1. Ecrivez un article en échange de 20$ « 

C’est un titre (d’où le gras. C’est important, pour la suite de l’article). Parce que j’ai le choix entre deux options (j’ai aussi le choix de faire les deux options). Ecrire un article, je veux bien, tout en sachant quand même que je n’y connais rien en robe de marié. Pire, la dernière fois que j’ai assisté à un mariage, je crois bien que je n’avais pas encore mon Bac, donc j’avais moins de 18 ans…j’en ai 26. Ça commence à faire un sacré bout de temps, n’est-ce pas ? Je ne pense donc pas être la meilleure placée pour le job, même si le challenge ne me fait pas peur.
Par contre, pourquoi un prix en dollar ? Le site est français (finissant même par .fr), le prix des robes est en euros. Donc pourquoi en dollars ? Surtout que je préfèrerais avoir 20 euros du coup, plutôt que 20 dollars, qui fait 17 euros. Certes, ce n’est que trois euros mais la vie en Irlande n’est pas donnée. Donc je préfèrerais en euros directement.

 

« Le style de l’article peut être fait selon vos souhaits »

Bon, ça j’avoue, c’est cool. Après, dur dur d’imposer un style d’écriture aussi, mais au moins, on garde une liberté, ça reste un bon point.

 

« Utilisez les mots suivants de la liste ci-dessous, dans n’importe quel ordre, pour écrire l’article en RAJOUTANT L’HYPERLINK CORRESPONDANT aux mots précisés »

Ok, le coup de mots clés, je peux comprendre tout à fait. On cherche à faire vendre, et bien que je ne cours pas après le lecteur, je connais l’importance des mots clés pour les attirer. Par contre, me crier dessus qu’il faut que je rajoute le lien hypertexte, j’apprécie moyen. Car oui, écrire en majuscule, c’est l’équivalent de se faire disputer. Je m’y connais dans le domaine, je bosse dans un service client, en chat. Des clients pas contents, ça existe et existera toujours et j’en aies forcément de temps en temps. Et écrire en majuscule, c’est crier en langage écrit.

 

« 1. Robe de mariée 
 2. Robe de mariée pas cher
 3. Robe de cérémonie

 4. Robe pour mariage
 5. Robe demoiselle d’honneur       
 6. Robe de mariage
 7. Robe mariage »

Alors, il s’avère que j’écris quand même rarement en gras hein. En couleur, si – la preuve est que j’ai mis les extraits de mail en vert. Mais en gras, moins souvent. A part pour les titres donc. Finalement, j’écris dans mon style, mais trop quand même, c’est ça ?
Et puis, ça fait beaucoup de mots clés pour un seul article. Des mots clés qui se répètent beaucoup d’ailleurs. Parce que dans un seul et même article (qui se doit de ne pas être trop long pour garder l’attention du lecteur, en plus – je ne suis pas bonne à ce jeu-là d’ailleurs, mes articles sont souvent longs), écrire robe de mariée, robe de mariée pas cher (je ne suis pas la meilleure en orthographe, je travaille même sur ça. Mais la faute là, ce n’est pas moi qui l’aies faite. Et en sachant qu’il y a beaucoup de fautes que je ne vois pas passer, le fait que cher ne soit pas accordé me perturbe grandement), robe pour mariage, robe de mariage et robe mariage, ça fait vraiment très redondant tout ça.
Et puis, « robe mariage », c’est un peu dur à placer dans une jolie phrase de français.

 

« En plus, rajoutez quelques photos de nos robes que vous pouvez prendre depuis notre site avec un lien à la page du produit. »

Bon, c’est gentil ça aussi. Encore heureux quand même que je n’ai pas besoin d’acheter les robes et de faire le shoot moi-même. Parce qu’une robe de mariée, ce n’est déjà pas donnée même quand elle n’est pas chère, mais plusieurs, ça deviendrait vite compliqué.

 

« 2. Rajoutez notre Banner en échange de 10 US $ (pour 3 mois) »

J’avoue que l’idée de défigurer le haut de mon blog pour ajouter une bannière, je ne suis pas super fan. Et puis, j’ai des proches, très proches, qui lisent mon blog. GeekChéri pour commencer. Il est certes au courant de l’histoire, mais j’aimerais moyennement la mini crise cardiaque à chaque fois qu’il viendrait lire l’un de mes articles. Et puis ma mère aussi. Il me semble l’avoir mise au courant, lors d’une de nos sessions Skype, mais j’imagine quand même le mini choc que ça pourrait faire à chaque fois aussi.
Et enfin, j’ai des potes, d’autres membres de la famille qui passent de temps en temps, et même mes fidèles blogueuses…Merci bien les rumeurs quoi. Déjà que les photos choisi ont dû faire un peu peur, ce n’est pas vraiment pour rajouter une bannière.

 

« Si vous êtes d’accord avec nos termes, nous vous prions de nous envoyer l’URL de votre article (Proposition 1) et/ou l’URL de votre site avec notre Banner (Proposition 2) ainsi que votre adresse Paypal.
Après avoir contrôlé, nous vous transférerons l’argent. »

Ah mais si mon travail ne vous plaît finalement pas ? Et si je m’avance à corriger la faute (en tout cas, celle qui m’a sauté aux yeux) ? Pour le bannière, dur de faire du travail mal fait, ou pas à leur goût, le lien est directement dans leur mail, il n’y a qu’à copier/coller (après, je ne sais pas comment changer le code de ma bannière, mon thème est gentil et est automatique).
Mais pour l’article, j’avoue, j’ai un peu peur qu’il ne passe pas et qu’on refuse de payer parce que l’article n’est pas ce qu’ils attendaient.

 

« Nous restons à disposition pour toute autre question, donc n’hésitez pas à nous contacter!
 Dans l’attente de votre réponse

 Nous nous réjouissons de la coopération à long terme! »

La phrase d’usage qu’on peut poser les questions, très bien. A part que je n’avais pas poser de questions moi, donc le « tout autre question », il est étrangement formulé, à mon sens.
Mais c’est surtout le « Coopération à long terme » qui me fait sourire. 3 mois, c’est pas du si long terme, hein. C’est la durée de mon shift. Et sans écrire quotidiennement, je poste tout de même entre 2 et 3 articles par semaine, donc sa durée de visibilité sur le blog est courte. D’autant plus que ma communauté n’est pas super étendue, donc probabilité de partages – et de personnes touchées – proches du zéro.

photo-1422809623770-a1487918d542

Voila donc la petite demande de partenariat que j’ai reçu récemment. Je sais que pas mal de blogueuses ont eu des demandes bien plus incongrus que celle que j’ai reçu. Etant donné que c’était la première fois, je voulais surtout marquer le coup.
Après une petite enquête, il semblerait que la boite vienne tout juste de se lancer, donc j’imagine bien le fait qu’il n’est pas encore les moyens de se payer un vrai service pub. Il y a tout de même quelques petites choses qui me mettent la puce à l’oreille du doute. Ce n’est pas passé dans mon copier/coller du mail vers le blog, mais par exemple, il y a des petits moments de formatage qui ne sont pas les mêmes. La fin du mail est clairement copier/coller depuis un autre support. Je ne tirerais pas sur l’autruche, je fais pareil….sauf que je vérifie mon formatage avant de l’envoyer histoire d’envoyer un truc propre. Si on voit que c’est du copier/coller, tout de suite, ça refroidit un peu.

 

Je n’ai aucune idée des prix qui se font en matière de partenariat et moi-même, je ne sais pas quelle valeur monétaire je pourrais donner à mes articles. Mais de toute façon, je n’ai jamais voulu monétiser mon blog. C’est mon petit havre de tranquillité où j’y raconte ce que je veux, ne gardant pour moi que ma vie amoureuse (et encore, j’en parle quand même un peu, même si je ne rentre pas dans les détails – genre, vous ne saviez pas qu’on dort avec le drap de couette, mais sans la couette – ça vous souffle, hein ?!) et mon travail (là aussi, j’en parle aussi un peu, mais mon travail restant assez confidentiel, vous n’avez vraiment que le petit bout de la lorgnette). C’est mon moment de détente et je ne veux pas gagner de l’argent sur ça. Certes, je regarde quelques pistes pour vivre de l’écriture/création (rien de concret/poussé, c’est des envies qui passent par là de temps en temps), mais monétiser mon blog n’en fait pas partie.
Vous pouvez m’envoyer toutes les demandes que vous voulez, il est fort probable que je ne réponde même pas aux mails des dites demandes.

(J’ai pris les photos sur le site Unsplash, où je prend mes photos maintenant, libre de droit)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

4 commentaires sur “Dans la cour des grandes