Greenwich Park


J’en ai longtemps entendu parler. Après tout, c’est une des attractions phares de Londres. Mais je n’y étais pas encore allée. Par flemme surtout, parce qu’il n’y a pas de ligne de métro qui y va. Puis, après avoir chercher un peu, je me suis rendue compte que d’où j’habite, c’était finalement plutôt simple d’y aller. Alors j’y suis allée. Et j’ai vraiment aimé.

Greenwich University 06

L’université de Greenwich

Pour se rendre à Greenwich (attention, ça se prononce Greenitch), prendre le métro ne suffit donc pas. Il faut également prendre le DLR (Docklands Light Railway). C’est comme le métro, mais sans conducteur, et plutôt sur terre. Et ma foi, c’est finalement bien plus agréable que le métro (ça fait plus d’une fois que je privilégie bus et overground par rapport au métro…c’est plus long, mais on respire bien mieux).

Et Greenwich, donc. J’ai commencé par l’Observatoire. Le seul de Londres, apparemment. Placé sur une colline, il a une vue imprenable sur une bonne partie de Londres. Pratique pour avoir un beau panorama à moindre coût.
L’observatoire en lui-même est payant, mais pour je ne sais plus quelle raison, j’ai décidé de ne pas payer. Mais on peut voir quelques petits trucs assez sympa. Certes, on ne voit pas la belle ligne de Greenwich, la fameuse GMT qui définie les heures. Mais pas besoin d’aller très loin pour en avoir quand même un bout. C’est certes beaucoup moins impressionnant, mais le fun reste le même.

Ensuite, découverte d’un petit garden juste en dessous de l’observatoire. Il est petit, mais très agréable car finalement tellement bien caché qu’il n’est pas surpeuplé (en tout cas, il ne l’était pas quand j’y aies été).

Puis, je continue avec un petit tour du parc lui-même. Il est très bien entretenu, et vraiment agréable. Un bon petit coin pour se poser et profiter du soleil.

Ensuite, j’arrive au niveau du musée de la Marine et The Queen’s House. Comme nombre de musées, celui de la marine est également gratuit, mais je n’avais ni l’envie, ni le temps. En revanche, je me suis lancée à visiter The Queen’s House, qui est également gratuite. C’est très agréable. La visite se fait assez rapidement et les tableaux exposés sont vraiment intéressants. Ils étaient tous reliés à l’univers marin, et bien que je ne suis pas spécialement fascinée par cette univers, c’était quand intéressant.

Puis, j’ai repris la route pour retourner vers Stratford, passant par l’université de Greenwich (j’ai oublié d’aller voir où Thor 2 a été tourné…mode pas douée enclenché) et le Cutty Sark, un navire à voile qui a servit au commerce de thé de Chine et de la laine Néo-Zélandaise.
Découvrant qu’il y a un tunnel piétonnier sous la Tamise, je ne résiste pas à l’envie d’essayer. La traversée n’est pas très longue, mais il faut prévoir une petite laine. En tout cas, la sensation de marcher sous la Tamise est assez étrange.

La viste de Greenwich est vraiment agréable. C’est à voir quand on vient à Londres.

Comme d’habitude, vous pouvez retrouver le reste des photos sur son album dédié. Cette fois-ci, c’est sur Greenwich.

Note 8,5/10

Comment y aller

Tube : Prendre la Jubilee Line jusqu’à Canary Warf et là, il faut prendre le DLR jusqu’à Cutty Sark et/ou Greenwich. S’arrêter à Island Garden pour emprunter le tunnel piétonnier.
Bus : 129, 177, 180, 188, 286, 386
Trains : Depuis Canon Street et/ou London Bridge, s’arrêter à Maze Hill. Depuis plusieurs gares de Londres, s’arrêter à Greenwich.
Bateau-bus : Jusqu’à Greenwich Pier

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Greenwich Park