Happiness Project : Juillet 19


4-partnership

 

Pourquoi ce thème :

En plus de passer beaucoup de temps au boulot, je passe aussi beaucoup de temps avec GeekChéri. C’est normal, on vit ensemble. Il faut donc chouchouter cette partie de la vie aussi. Même si j’avoue qu’avec un chéri comme le mien, ce n’est pas trop dur encore. Il est adorable. Mais peut-être que passer trop de temps ensemble n’est pas bon non plus. C’est ce que je voulais essayer de voir.

 

Pourquoi ces objectifs :

  • Donner des preuves d’amour : Faire des cadeaux à tout va, ce n’est pas trop mon truc. Je me contente souvent de ma présence, de me dire que ça suffit d’être là. Je ne suis pas très câline, mais c’est aussi une preuve d’amour ça, donc je voulais tenter de travailler sur ça aussi.
  • Arrêter de reprocher : ça s’est dur, car tout le monde le fait : tu n’as pas fait ci, tu as encore oublié ça, etc. Je sais très bien que si je ne lui rappelle pas, GeekChéri oubliera le lait en rentrant, et pourtant, je lui reproche toujours de l’avoir oublié. Et des petits trucs comme ça. Je voulais tenter d’arrêter, surtout que la moitié des trucs que je lui reproche n’ont pas besoin d’être reprocher puisque je sais avant ce qu’il va se passer.
  • Ne pas prendre l’autre pour acquis : c’était la partie dure de ce mois-ci, comment je fais pour ne pas le considérer comme acquis ? Surtout quand il est trop adorable avec moi. Je me suis posée beaucoup de questions à ce sujet.
  • Avoir du temps chacun de son côté : Il arrive souvent qu’on soit tous les deux dans la même pièce. Souvent à ne pas faire la même chose, mais dans la même pièce quand même. Quand on n’est pas en congé ensemble, on est au boulot ensemble, et comme on bosse dans la même boite, on discute tous les jours par iMessage interposé. Parfois même mange ensemble (bon très très rarement), depuis qu’il tente une rotation du côté technique. Bref, finalement, on est très peu séparé, et je me suis dis que pour justement bien avancé sur le point trois, il fallait déjà commencé par le point 4 (pas très logique n’est-ce pas ?!).

 

Comment je me suis organisée :

Comme le mois de Mai…Mal, très mal. Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours l’impression d’être une novice totale en matière de couple, alors que ça fait maintenant plus d’un an et demi qu’on sort ensemble, donc je me dis que niveau novice, on a passé le cap il y a pas mal de temps. Surtout quand on a décidé d’emménagé ensemble au bout d’un mois et demi de relation.
Généralement, la partie abstraite, je gère bien, ce mois-ci pas du tout. Il faut dire que GeekChéri à choisi ce mois-ci pour arrêter de fumer, quand plus, la technique iOS (il test mon job en ce moment), ça ne lui plait pas donc son humeur un peu dans les chaussettes, et que moi, je me suis attrapée un bon rhume carabiné qui m’a cloué pendant 2-3 jours.

Je crois que je ne suis pas une romantique en vrai (n’aimant pas les films romantiques, je me suis dis que vous l’aviez déjà deviné peut-être).

heart-love-romance-valentine

 

Comment ça s’est passé :

Pas bien du tout. Pire que mon mois sportif même je crois. Autant je n’ai pas culpabilisé (ou si peu) parce que je n’ai pas fais de sport comme j’avais prévu, en parti parce que du coup, je n’aime pas vraiment le Yoga (et puis, j’avais rempli 2 objectifs sur 4 en plus), là, j’ai culpabilisé à mort et je me suis presque retrouvée au lycée, quand je n’avais aucune confiance en moi.

Il n’y a pas eu grand chose pour m’aider, mais ce ne sont pas non plus des excuses pour autant. Le stress de ces derniers temps au boulot ne m’a absolument pas aider (contrairement à l’année dernière où c’était calme, les clients nous contacte bien plus cette année. Beaucoup moins de moment de pause en ce moment). Un rhume carabiné m’a auto-centré sur moi-même également.
J’ai perdu la confidence (oups, l’assurance) que j’avais réussi à me construire, au point de me dire que je ne méritais pas GeekChéri. C’est un ange d’une patience incroyable, mais moi, je le laisse tomber. On part en vacances chacun de notre côté en Novembre, il a son avion deux jours avant le mien…et je lui aies dis que je ne voulais pas spécialement l’emmener à Dublin parce que c’est loin et j’avais moyennement envie de me prendre 7 heures dans les pattes. Le médicament qu’il prend pour arrêter de fumer a des effets secondaires insoupçonnés (en vrai, on savait que ça pouvait le rendre un peu malade, on a lu la notice) et lorsqu’il me demande d’aller à Boots pour lui prendre un truc, je suis trop absorbée par un film (que j’ai déjà vu!!) pour lui dire autre chose que ça m’ennuie de sortir le lendemain….

Ce n’est pas seulement à cause de ce mois-là, c’est depuis le début que je suis très peu confiante en moi à ce niveau. Je pense toujours lui faire plaisir en lui disant qu’on peut regarder le film qu’il veut, que ça m’est égal, alors que c’est tout le contraire. Que je ne m’affirme pas ne l’aide pas non plus.

Ce mois n’a fait que mettre en lumière ce que j’essaie d’ignorer depuis le début : que je n’en fais pas assez. Et c’est uniquement de mon côté. GeekChéri n’a rien à se reprocher et ne me reproche pas grand chose. Et seulement ce qui est vrai en plus. Comment pourrais-je lui reprocher qu’il ne me supporte pas vraiment dans mon projet de « no-poo », qui est un processus long et dont les résultats ne se voit pas tout de suite, quand moi-même, je ne le supporte pas quand il a des soucis ?

Je suis donc pas romantique et pas doué en amour. Déjà au lycée, je me disais que je ferais mieux de finir toute seule, je n’avais pas le caractère pour vivre à deux. Cette sensation que j’avais oublié se charge bien de toquer à la porte à chaque fois que je me reproche quelque chose.
Au moins, le bon point, c’est que j’ai arrêté de lui reprocher quoique ce soit. Même si une pique ou deux est sortie de temps en temps, c’est surtout contre moi qu’elles étaient dirigés.

 

Ce que j’en retiens :

Je ne sais pas. Que je n’aime pas cette introspection de moi-même. Que tout c’était vraiment accéléré en 2014 et que finalement, je n’ai jamais pris le temps de prendre le temps à ce moment là.

Je suis heureuse avec GeekChéri, il est en parti pourquoi je fais le Happiness Project et où j’en suis maintenant. Du coup, j’avais inconsciemment décidé d’ignorer le reste. Sauf que de temps en temps, le reste revient comme un boomerang en pleine face, et je ne sais pas gérer. Je suis une autruche en fait.

 

Et le mois prochain ?

5-discovery

Le mois prochain, je découvre. Ça va me permettre de revenir en terre connue et qui je sais vont me rassurer (j’espère en tout cas).
Je sais déjà quelle langue je vais tenter d’apprendre (le Portugais of course, ça fait même dès mois que j’ai l’application pour). On a aussi pas mal de projets voyages, un peu partout dans le monde, et je me dis que si je les organise en avance, on sera plus à même de enfin les faire. Je me dis qu’avec Pokemon Go, je vais bien réussir mon objectif de me perdre pour découvrir de nouveau endroit de Cork. Il ne me reste plus qu’à acheter les bouquins sur le bouddisme (il faut d’abord que je finisse mon livre en cours avant).

 
PS : il semblerait que j’ai quelques difficultés à accéder à ma page Admin, c’est très long à charger. Je crois qu’il est temps que je réfléchisse sérieusement à m’acheter un nouvel ordi, le mien fatigue trop à mon goût…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

19 commentaires sur “Happiness Project : Juillet

  • pomdepin

    Chaque couple est différent, je ne pourrais pas te donner de conseil. Marichéri et moi nous sommes rencontrés au boulot aussi, on était tout le,temps ensemble gme me pour manger, et je l’accompagnais dehors pour ses pauses clopes, alors que je ne fume pas!). Forcément, ça a changé quand on a eu L’Ado et que j’ai quitté le boulot. Mais on essaie de passer tout le temps possible ensemble, on n’a jamais fait le « temps pour soi »…. Et ça marche quand même depuis 20 ans! Tout ça pour dire que tu fais ce qui marche pour tout et ton couple, même si ce n’est pas marqué dans un livre! C’est toi qui sais le mieux, alors reprends confiance.

    • LadySo Auteur du billet

      Ça va revenir. Je crois que c’est justement vouloir mettre des codes, suivre un « plan » qui m’a déstabilisé. Même si je sais qu’un couple demande du travail, je vais plutôt laisser faire les choses et faire en fonction de ce qui se présente à nous. Faire de l’introspection, c’est pas bon pour moi ¯\_(ツ)_/¯

  • Etcetera

    Ah « confidence », seuls les vrais savent !!

    Je pense que tu te prends un peu la tête et que tu es dure avec toi même. Depuis septembre environ, j’ai décidé de ne plus me prendre la tête pour un rien dans mon couple, car le quotidien use. Le soir, on éteint nos téléphones, et je le « praise » comme je le ferai avec mes petits en classe. Le tout étant de reconnaitre ce que l’autre fait, même si c’est pas fait comme on voudrait. Ca a été très dur pour moi car je suis dans le controle et j’ai un côté Sheldon… De même, je tourne mes phrases de manières plus positives (déformation professionnelle encore…) et j’exprime mes sentiments tout en reconnaissant les siens : « Merci d’avoir fait la vaisselle, ça me fait très plaisir. Cependant pourrais tu la prochaine fois penser a essuyer le plan de travail après, comme ça tout est propre ? » ou bien « CHéri, je peux te laisser faire le plan de travail stp ?  » (à répéter les autres fois, où il n’y pense pas, toujours sur un ton agréable). Le plus important et successful a été LA discussion. Se dire les choses clairement. Par example « tu sais je me demande si tu reçois assez d’attention de ma part, je me dis que je suis comme ci et comme ça… et j’ai peur que… Comment tu te sens ? ». Frenchy n’es pas un homme de mots et exprime peu ce qu’il ressent. Lui dire clairement les choses l’aide, tout comme lui sortir une liste d’adjectifs et de sentiments pour qu’il me dise « oui je me sens comme ça ». Bon bien entendu c’est pas du mélo-dramatique, c’est une question de comprendre le fonctionnement de l’autre. Le jour où je lui ai clairement dit que je ne supportais pas m’occuper du linge, notre relation est devenue plus légère. De même, il déteste faire la serpillière, et bah je te le donne en mille : depuis on est moins tendus haha Tout comme la fois (ahem, les fois) où je lui ai dit que j’avais besoin de plus d’investissement de sa part parce que je ne me sentais plus de gérer tout, ma vie, sa vie, notre vie, et bien ça m’a fait un bien fou. Il a compris que le soir lorsque je rentre, je suis de mauvais poil parce que j’ai faim, et il attend un geste « tendre » de ma part pour venir vers moi.
    C’est pas un soucis que tu n’es pas romantique. Si vous arrivez à parler tous les deux de ça et de tout, une vraie deep discussion, alors vous pourrez tout surmonter. Et puis dire que tu n’arrives pas à la vie de couple, c’est du caca ça ! C’est difficile de s’apprivoiser du sais ! On parle de vivre avec quelqu’un qui n’est pas comme toi, qui pense différement, et qui n’a pas les memes priorités que toi. C’est vraiment difficile ! Même après sept ans et onze mois, il m’arrive de me sentir « unconfident ». Comme tu le dis, rien n’est acquis…

    CHEER UP

    Quant au prochain mois, ça à l’air génial! J’ai hâte de lui la suite 🙂

    • LadySo Auteur du billet

      Oulala le roman 😛
      Confident, c’est LE mot qui est parfait. J’adore ce mot et je trouve que la traduction française ne lui fait pas trop honneur.
      Je ne suis vraiment pas dans la discussion finalement, ça serait plutôt GeekChéri qui serait comme ça. On est le contraire en fait 😉
      Mais en tout cas, j’ai décidé de ne plus prendre la tête avec ça. C’est surtout l’introspection du mois qui fait que j’ai totalement perdu pied. Depuis que je me suis dis « f**ck it », ça va mieux. Je fais avec ce qu’il vient, et si un truc ne va pas, je sais que Chéri sera là pour lancer la discussion.
      C’est vrai que ce mois-ci, j’avoue que je me suis gâtée un peu :3. J’adore apprendre des trucs et organiser d’autres trucs \o/

      • Etcetera

        Pardon pardon pardon. J’ai passé ma journée avec 3 customer service de chez Three, sans qu’on me comprenne. J’avais besoin de te montrer que j’ai compris ton article haha 🙂
        Du moment qu’il y a une balance entre vous deux, c’est ce qui compte. 😊

        • LadySo Auteur du billet

          Héhé, pas de souci, j’aime bien les romans :). Et puis, service client, je connais bien. Enfin, je connais l’autre côté de la barrière, je n’appelle pas vraiment les services client moi-même ¯\_(ツ)_/¯

  • evelyneholingue

    Aw, c’est adorable de lire ce billet. Cela me rappelle mes premiers temps avec mon Geek, miantenant mon mari. C’est pas facile la vie de couple et je te conseille de faire des choses rien que pour toi de temps en temps (avec ou sans copines) et aussi des choses ensemble que vous aimez autant l’un que l’autre. C’est dur pour moi car mon mari et moi avons peu de gouts communs mais nous aimons marcher par exemple, donc on varie entre plage et ville, campagne et montagne (pas trop haute pour lui et vraiment haute pour moi!)
    Bonne chance et beaucoup de bonheur.

    • LadySo Auteur du billet

      Merci 🙂
      On a quelques points commun avec mon Geek, mais ça coûte cher et/ou ça prend du temps. Genre faire des City trips, ou comme vous, on aime bien se balader, faire des randonnées. Par contre, on n’a pas trop les mêmes goûts TV et Ciné, donc on est toujours en train de trouver le juste milieu. Mais ça va venir. Il faut que j’arrête d’essayer d’y réfléchir en fait.
      Tout plein de bonheurs aussi ☺️

      • evelyneholingue

        Mon mari et moi adorons lire et voir des films. Mais nous n’aimons pas les mêmes auteurs ni les mêmes cinéastes. Dur dur. Alors on échange. Un film dramatique pour moi et un d’action pour lui. Mais on les voit ensemble. Plus dur pour les livres. 😊 Idem pour la musique. Par contre on aime tous les deux les musées et cuisiner et aller dîner à l’extérieur. En nourriture on a suffisamment de goûts communs.

        • LadySo Auteur du billet

          On essai aussi de faire découvrir à l’autre les films qu’on aime bien. Mais c’est assez compliqué. Il n’est pas tellement films d’actions, justement, et je ne peux pas voir de films d’horreur pour ma part 😉
          Mais grâce à lui, j’ai justement découvert tout plein de bonnes choses en cuisine et des endroits très sympas à découvrir aussi. On est quand même assez différents, mais je pense aussi que c’est comme ça qu’on fonctionne bien.
          Merci 😊