Le problème


Après près de 9 mois passé dans cette famille d’accueil, j’ai mis le doigt sur ce qui n’allait pas. Sur le fait que jamais, je ne me suis dis que je resterais deux ans, alors que l’année dernière, je l’avais sérieusement envisagé avec ma première famille d’accueil.

Pourtant, celle où je suis cette année a encore plus de bons points que l’année dernière. Elle m’offre plein de trucs, me propose plein de trucs, elle est plus amicale, je fais plus de choses avec eux. En plus, elle est à Londres et je peux faire à peu près ce que je veux.
Mais il y a un petit quelque chose qui ne passe pas. Pendant longtemps, je ne savais pas ce que c’était, mais j’ai finalement trouvé.

Family2

Il faudrait ajouter un peu de rondeurs aux parents, mais on ressemble un peu à ça, cette année (Oui, je me fais des couettes, parfois !)

Ce n’est pas une chose que j’arrive à décrire en un mot. C’est l’accumulation de plein de petits trucs.
Déjà, le simple fait qu’ils offrent des tablettes « normales » (pas du genre Vtech, mais plutôt Ipad) à leurs gamins de 7 et surtout 4 ans. Ce n’est pas du tout la politique que j’envisage avec mes enfants et du coup, j’ai du mal avec ça. J’avoue que c’est très pratique quand on veut être tranquille pour faire ci ou pour faire ça, mais je ne sais pas si c’est mieux. On a voulu avoir des enfants, on assume le fait qu’on n’a pratiquement plus de vie privée et encore moins de tranquillité.
Le fait qu’ils sont bordéliques aussi, surtout dans la cuisine. Ce n’est pas parce qu’ils savent que je vais passer derrière eux, car je ne le fais pas toujours. Mais le beurre peut passer plus de deux jours sur la table sans voir la lumière du frigo (et vu la bonne chaleur qu’il fait dans la maison, il en a besoin, du frigo). La viande qui peut rester la nuit, voire même la matinée du lendemain à l’air libre parce que personne ne l’aura mise en boite et moi, j’aurais eu trop de chose à faire le matin pour m’en rendre compte.
Il y aussi que le manque d’organisation. Le matin, je suis levée avant eux. Ce n’est pas le fait de me lever tôt qui me dérange, c’est juste que je trouve que ça donne un mauvais exemple aux enfants. Eux doivent se lever à 7h alors que les parents ne se lèvent parfois qu’à 8h pour un départ à 8h10. Je sais que personnellement, je pars toujours trop tôt, mais eux, ils partent à la dernière minute. Ce qui fait que parfois, il y a des trucs qui ne vont pas. Comme la fois où on est allé en Turquie et qu’un des sacs avaient été oublié à la maison. Ou hier, qu’ils ont décidé à la dernière minute de partir en vacances en Ecosse. Les départs dernières minutes, ça marche pour quelqu’un de mon âge, pas quand on a deux gosses, dont un considéré encore en bas âge et avec le grand-père qui vient juste de sortir d’une opération.
La cuisine mauricienne commence à me poser des soucis aussi. C’est très bon, je n’ai rien à redire…Mais c’est répétitif. Il y a du poulet 3 repas sur 5, du riz 4 sur 5, et on mange finalement souvent la même chose. Et cette manie de donner des chips pour le goûter m’insupporte. Je ne dis pas que le nutella s’est mieux, mais pas des chips quoi.

Inviter des gens à rester dormir alors qu’il n’y a pas la place. Les maisons londoniennes, si elles sont bien aménagées, permettent tout de même d’avoir pas mal de place pour dormir. Mais ce n’est pas le cas de celle où on vit. Je suis là, et ils ont une locataire au dernier étage. Il ne reste ainsi que deux chambres pour les quatre membres de la famille et c’est le bordel à chaque fois que quelqu’un vient dormir. Je comprend qu’ils veuillent inviter leur famille et amis, je voudrais faire pareil, mais il faut faire dans la mesure de la place qu’on a, et là, il n’y a pas. Et c’est chiant. S’il n’y a que deux personnes en plus, on arrive encore à gérer (comme quand les parents du Dad restent à dormir), mais à partir de trois, ça devient Verdun.
Il y a tous les petits cadeaux qu’ils me font aussi. Attention, je ne me plains pas. J’ai pu avoir une matinée de libre pour attendre au Donmar Warehouse pour Coriolanus, je peux aller au cinéma n’importe quel soir de la semaine, quand ils achètent des friandises aux enfants, je suis souvent comptée dedans, la Mum m’a offert un notebook de 500 pages et une place de théâtre…Bref, ils sont adorables avec moi, mais c’est justement ça qui est problématique. Même si on n’a pas cette relation, ils restent mes employeurs, et je doute que les prochains que j’aurais seront aussi…expansifs. Finir le travail plus tôt pour aller voir Bilbo aider Kahn avec ses déductions, ou encore voir Katniss avec ses problèmes relationnels faire mumuse avec avec Tumnus, pas sûr qu’on me l’accorde dans mon prochain job. Je sais que ce n’est pas comme ça ailleurs donc l’attente reste moins grande, mais reste que pour pendant quelques temps, je serais déçue que mon futur employeur ne fasse pas les mêmes gestes.
Je n’ai également rien contre le religion. Je suis moi-même athéiste mais j’estime que chacun à le droit d’avoir la religion qu’il veut. Seulement, le speaker électronique qui fait la prière je ne sais pas combien de fois par jour alors que le seul moment où ils font la prière, c’est le soir, et uniquement quand le Dad est là (et encore…), ça commence à être un peu chiant. Parfois, je l’oublie, mais je suis finalement souvent dans la cuisine au moment où l’appareil se met en route, alors je l’entend quand même (et le volume n’est pas sur minimum, évidemment).

Bref, c’est un peu tout ça qui fait que cette année, l’idée de rester plus d’un an dans cette famille ne m’a pas du tout effleuré. Je sais que pas mal d’au pair rêverait de les avoir comme parents d’accueil, mais voila, on n’a pas toujours les mêmes attentes. La famille où je devais aller à l’origine me paraissait plus en accord avec ce que je cherchais.
Donc oui, ils sont sympas, adorables avec moi et les enfants ne sont pas trop chiant. Mais non, je n’ai pas du tout envie de rester avec eux après le mois de juillet. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Le problème

  • Ragnagna

    C’est vrai que ça va bientôt être la fin de ton année avec eux… comme le temps est passé ultra vite cette année, j’ai l’impression d’avoir plongé en juin dernier et toujours pas fait surface !

    • LadySo Auteur du billet

      Eh oui, c’est bientôt la fin. Ça passe vite, hein ? J’ai l’impression que je ne suis arrivée que hier. Mais en fait, ça fait 9 mois. Ça fait peur, à la vitesse où le temps passe…

      • Ragnagna

        Troooooop !! Surtout que ça veut dire que ça fait 9 mois que je suis sous l’eau et à la ramasse niveau lecture de blog et écriture sur le mien !! Quand tu bosses, tu perds totalement le rythme des années, ça s’enchaîne et c’est tout ! Et là tu m’as rappelé que nanan l’année avançait ^^’

        • LadySo Auteur du billet

          Quand on travaille, on n’a pas du tout le même rythme. On est déjà le 14 avril alors que j’ai l’impression d’avoir fait le Nouvel 2012 il y a une semaine. Pire, j’ai toujours l’impression d’avoir moins de 18 ans, et dans deux mois, j’en ai 24…
          Je ne sais pas qui est-ce qui a inventé le temps, mais il devait être pressé…

  • pomdepin

    Pour les chips, malheureusement, c’est très courant ici. Pour le reste…peut être aussi que tu mûris et que tu as plus de mal avec un rythme et des habitudes qui ne te correspondent pas.

    • LadySo Auteur du billet

      Je sais que les chips, c’est très courant. Le nombre de petits paquets en vente dans les magasins, c’est hallucinant.
      Peut-être que c’est un problème de rythme et d’habitudes. Je crois aussi que j’ai presque 24 ans et que je commence à avoir du mal à vivre au dépend de quelqu’un…

    • LadySo Auteur du billet

      Ah ils sont très sympas, pour ça, il n’y a pas de problème. Mais oui, il y a des trucs bien étranges…En préparant mon déjeuné ce midi, j’ai vu que la dernière part de la pizza de vendredi est toujours à l’air libre sur le mini-four (enfin, maintenant, elle est à la poubelle…)

  • evelyneholingue

    Vivre ailleurs et avec une famille qui n’est pas la tienne peut sans doute avoir ses moments dificiles. Plus tard (c’est la maman qui parle ici!) tu te souviendras de ces jours avec un mélange d’émotions et surtout tu auras appris a vivre en communauté dans un pays étranger avec une culture différente et c’est un super atout dans la vie. Pour le moment évite de manger ce qui est resté hors du frigo trop longtemps. Et les chips Nutella? Les américains n’y ont pas encore pensé.

    • LadySo Auteur du billet

      Je ne regrette pas du tout le choix que j’ai fais. Je sais que ça m’aidera toute ma vie. J’ai appris à faire des concessions et ça m’a aussi permis de me connaitre un peu plus. Je me souviens déjà avec une certaine nostalgie de la famille dans laquelle j’étais l’année dernière. J’ai déjà appris beaucoup de choses grâce à elle et c’est elle qui m’a donné envie de rester en Angleterre. Avec ma famille actuelle, je saurais quelle mauvaise habitude ne pas prendre.
      Quand je vois quelque chose qui a été en dehors du frigo, je n’y touche pas (sauf si c’est le lait. Je le remets toujours dans le frigo quand je le vois). Quitte à prendre quelque chose dans le frigo que j’aime un peu moins.
      Les Anglais ne mangent pas les chips en même temps que le Nutella. Pour le goûter, je mange le Nutella, ils mangent les chips…