Les clichés ont la vie dure


En discutant avec ma voisine de table au boulot l’autre jour, j’ai découvert qu’elle était enceinte de 8 semaines. Après les félicitations en bonnes et dues formes, on a commencé à discuter un peu, car même si je ne prévois pas d’avoir un enfant tout de suite, j’ai bien envie d’en avoir un jour. Et en discutant, elle utilisait le pronom féminin pour parler de son bébé. Il a la taille d’un haricot, mais elle a l’impression qu’elle aura une fille. Et c’est là qu’elle me dit que sans être déçu, elle trouve un peu dommage car elle aurait préféré avoir un petit garçon en premier, qui pourrait par la suite être le protecteur de sa petite sœur qu’elle aurait plus tard….Mais la raison pour laquelle elle n’était pas déçue, c’est qu’elle pourrait l’habiller avec des robes et jouer à la poupée avec elle.

Je n’ai pas relevé. Je n’en voyais pas l’intérêt et surtout, je ne voulais pas créer un conflit avec ma voisine de table. Et aussi parce qu’on avait toutes les deux un client avec qui ont devait tchatter.

OMG, qu’est-ce que ce truc ?

Mais je n’ai pas m’empêcher de trouver cette réflexion un peu….triste. Pourquoi une fille aurait besoin de la protection de son grand frère ? Pourquoi une fille doit forcément jouer à la poupée ?
Je suis l’aînée de ma famille, et je le prend bien. J’ai été indépendante très vite, et je sais que je suis plus mature que la moitié de mes collègues de travail, qui sont pourtant plus vieux que moi. Je joue la fille un peu « silly » (traduction : Loufoque il parait, mais ça ne me plait pas), exprès. Mais dès que ça concerne le boulot, je ne me plaint pas. On va commencer à bosser le weekend, j’ai accueilli la nouvelle les bras ouvert, et avec une nouvelle voiture. Tout le monde n’a pas été aussi enthousiaste, et je dois dire que certaines réactions se sont approchées de la gaminerie.

Pour en revenir au sujet principal….Je suis l’aînée de la famille, je n’ai eu personne pour me protéger. Mon père était là, évidemment, mais jamais de cette façon malsaine qui fait qu’il fliquait mes copains, ce que je faisais ou en me répétant toutes les 3 secondes « tu fais attention ». J’ai pu très vite resté à la maison toute seule, sortir en ville, même si ce n’était pas trop tard, sans que mes parents ne m’appellent toutes les deux minutes pour savoir où j’étais. Le mot clé pour ça : La confiance !

0fd6c-trust-yourself-you-know-more__quotes-by-benjamin-spock-97

Et en plus, je n’ai jamais vraiment jouer à la poupée. Forcément, vu que je suis une fille, j’ai quand même eu le droit aux poupées et barbies, et pendant un temps dont je ne me souviens pas, j’ai sans doute joué avec.
Sauf que je me souviens clairement jouer plutôt avec les petites voitures chez mes grands-parents. Je récupérais les jouets Kinder pour jouer à des jeux de rôles avec Pikachu en héros, et le jouet Kinder moche en méchant.
J’ai fais une école de ciné, un univers clairement masculin, si on en croit tout ce qu’on lit. Je joue à des jeux vidéos plutôt destiné aux mecs aussi. Je ne suis pourtant plus pas un garçon manqué. Parce que je porte des robes. Je me maquille. Mais je n’aime pas le rose. Et je ne regarde pas les séries « de filles » (Grey’s Anatomy, Desperate Housewives, Little Pretty Liar….j’ai essayé, mais basta au bout de 2 épisodes).

Ma voisine n’est pas la première à me dire qu’elle préfèrerait un petit garçon pour qu’il protège la future petite fille qu’ils prévoient d’avoir. Mais je trouve ça triste de se dire ça. Moi, je veux une petite fille en premier (je ne serais pas non plus déçu si c’est un garçon, hein) avec qui je ferais des mini-randonné dans la boue, à qui je lirais Harry Potter et le Seigneur des Anneaux et on fera des courses de voitures sur Mario Kart avec la bande son de la Marche Impérial de Star Wars. Je lui expliquerais qu’elle ne doit pas avoir honte de son apparence et ces convictions et que si elle veut être astronaute, elle peut. Surtout, je lui dirais bien qu’elle n’a pas besoin d’un homme pour se protéger.

mud

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Les clichés ont la vie dure

    • LadySo Auteur du billet

      Merci 🙂
      Je trouve ça un peu affligeant que de nos jours, les mères arrivent encore à mettre ce genre d’idée dans la tête de leurs enfants. Après on s’étonne qu’on évolue pas vite….

  • Gargouilles

    Je plussoie ! A bas les clichés, et vivent les gamines qui jouent au foot et les gamins qui jouent à la poupée ! 😉

    (Darling, j’ai eu l’occasion de chatter avec tes collègues d’Apple l’autre jour, vu que mon téléphone a fait des siennes ^^ ça m’a fait sourire quand j’ai vu qu’il me proposait de me tutoyer, vu que tu l’avais précisé à plusieurs reprises que c’était quelque chose que vous faisiez 😉 Même si bon, je l’ai rembarré en disant que je préférais qu’on se vouvoie, on n’a pas gardé les cochons ensemble, non mais ;p)

    • LadySo Auteur du billet

      Merciiii 🙂
      oh, mais je me demande qui tu as eu maintenant. J’espère que tu as été gentille hein, même si tu es restée au vouvoiement :). On est de pauvres petits agneaux qui ont besoin d’amour :3

  • lescarnetsdemarie

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, ce n’est pas parce qu’on est une fille que l’on doit respecter les clichés !
    Je suis la 2e d’une fratrie de 3 et je suis la seule fille. Mon grand frère n’a jamais eu le rôle protecteur dont ta voisine rêvait (même si c’est le meilleur grand frère du monde ! 🙂 ). Avec mes 2 frères, j’ai beaucoup joué aux petites voitures, au lego. Mon petit frère jouait avec les poupons qu’on m’offrait.
    Bref, dans ma famille, on n’a pas vraiment « respecté » les clichés, on jouait juste à ce qui nous plaisait le plus, on se protégeait mutuellement en tant que frères et soeur, et on a toujours tous aider nos parents aux tâches ménagères, à bricoler, etc. Au final, on sait très bien se débrouiller seuls depuis qu’on a une dizaine d’années.

    • LadySo Auteur du billet

      Eh bien tu vois, c’est exactement ça que je veux comme famille. Mes parents ont été un peu pareil, et mon frère a pendant très longtemps eu sa phrase favorite « Quand je serais fille…. ».
      A la maison, c’est moi qui joue aux Jeux Vidéos et chéri qui fait la cuisine, et j’ai bien l’intention de continuer sur ce chemin quand on aura des enfants.
      Franchement, si mon fils me dit « Je veux être nounou ou infermier », et que ma fille me dit » je veux être pompier ou chef d’entreprise », je serais sûrement la mère la plus heureuse du monde.

  • Ragnagna

    On n’est pas sorti de l’auberge avec des parents comme ça… Ça me désole. Comme entendre une mère trop fière d’avoir acheter pour sa fille un garage tut tut bolide, tu vois parce qu’elle est pas sexiste hein, et féministe hein, girl power ! Mais rose le garage faut pas déconner non plus, faut rester girly ! (et il est moche en plus le garage en rose…)
    Fille ou garçon en premier je m’en tapais le cocotier moi, par contre fille ou garçon je souhaite de tout coeur arriver à leur faire comprendre que les princesses bah elles savent se démerder aussi bien que les chevaliers ! Et que les chevaliers parfois ils peuvent être super triste et pleurer. Et que de toutes façons le chevalier peut être prince ou dragon, et la princesse chevalière ou dragonne, et toc. Nan mais sérieux !
    (après on verra ce que la société fera de ma fille aussi, mais je flippe un peu, des Lego pour fille, sérieusement ?!)

    • LadySo Auteur du billet

      Ah, les Lego pour filles, ils me font mal aux yeux. Ma fille (si et quand j’en aurais une), elle aura des Lego normaux, parce que les spécial filles, c’est juste pas possible.
      En tout cas, je suis bien d’accord avec toi. C’est un peu n’importe quoi de dire je vais acheté un truc pour pas faire sexiste, mais je vais l’acheter en rose parce que ça reste une fille. Je crois que c’est encore plus sexiste que si on prend le truc en « bleu ».

  • ducotedechezma

    Bien dit !
    De toutes façons, j’ai d’abord des garçons puis une fille mais c’est rien que le hasard tout ça, en fait j’ai surtout des enfants… Et tous ils ont joué à la dinette et à la poupée, tous ils ont joué aux playmobils, aux legos et aux petites voitures, tous ils sont fans de Star Wars et du Seigneur des Anneaux (oui, la gamine avec un réhausseur pour Le Hobbit, c’était la mienne : elle avait eu le choix entre ça et la Reine des Neiges, elle n’a pas mis longtemps à se décider ! ), tous ils ont joué aux épées et aux chevaliers (et y’avait pas de rôle de princesse à défendre dans l’histoire), …
    Alors certes ma fille met des robes et pas mes fils, mais en même temps, Mr 1er fait de l’équitation réputé « sport de filles » (je n’ai toujours pas compris pourquoi ! ) et puis Melle 3e rêve du jour où elle aura un canif comme ses frères (c’est une question d’âge..)
    Bref tu as 100% raison : que les clichés sexistes aillent au diable !

    • LadySo Auteur du billet

      Oh, mais ta famille est parfaite :3
      Quand je jouais avec mes petits personnages, ce n’était pas spécialement une princesse qu’il fallait sauvé et de toute façon, en cours de route, la personne en détresse se transformait en warrior 😛
      En fait, il y a un juste milieu pour tout. Ce n’est pas parce qu’on porte des robes qu’on veut des maisons roses et ce n’est pas parce qu’on porte un bermunda qu’on veut taper dans un ballon.
      Moi aussi, je veux un réhausseur Le Hobbit

  • calinhorely

    J’ai souvent des prises de bec (gentilles, pas de disputes, plutôt des débats) avec ma collègue à ce niveau ! Pour elle, si elle n’a pas de fille comme premier enfant, elle le vivrait super mal et elle m’a même dit que si elle avait un garçon il avait intérêt à être bon dans tout ce qu’il ferait pour compenser. Elle, elle veut une fille pour que sa fille SOIT la poupée ! Lui changer de tenue plusieurs fois par jour, la poupouner etc…
    Moi, je préférerais un garçon, mais si j’ai une fille je ne lui jetterai pas la pierre et je ne serais pas déçue non plus, et s’il veut jouer avec des jouets roses pourquoi pas, et si elle veut jouer aux voitures je ne vois pas le problème !?
    Étant petite j’ai toujours préféré jouer aux voitures (je n’ai jamais joué à la poupée, au grand regret de ma mamy qui me le reprochait quelques fois), et mon compagnon a toujours aimé jouer avec les Barbie de sa grande sœur, ben on est normaux !
    On est un couple normal, on a un boulot, un appart, un chat (comble de la normalité :p),…

    Les clichés ont la vie dure, comme tu le dis si bien…

    • LadySo Auteur du billet

      Mal vivre le fait qu’elle aurait une fille comme premier enfant ? Mais c’est la nature ma petite dame, on ne peut pas choisir. Et justement, moi, que ce soit une fille ou un garçon, je serais heureuse, car juste, j’aurais pu porter la vie, et c’est déjà beau en soi.
      C’est sûr que je préférerais une fille, mais c’est plus parce que moi aussi, j’ai été l’aîné, et je m’en suis toujours très bien portée. Je déteste le rose, je ne me suis pas changer 15 fois par jour (sauf quand je faisais de la danse parce que là, c’était le spectacle qui le demandait 😉 ), j’ai joué aux petites voitures et mes barbies étaient des chevaliers (la tenue en moins, forcément). Et je veux pouvoir transmettre ça à ma fille. Mais bon, si j’ai un petit bonhomme, ça ne changera rien à mon bonheur d’avoir un gosse et je lui apprendrais à être aussi Geek que j’ai envie que ma fille soit Geek.
      Mon frère disait qu’un jour, il serait fille. Il n’a jamais été fille, du coup, mais bon, il est tout à fait normal aussi, et sa copine l’adore, donc ce n’est pas parce qu’on joue à la poupée ou ou GI Joe qu’on va tourner….je ne sais quoi d’ailleurs