Quand on m’appelle… 8


Le choc – OMG, c’est quoi ça ? Ah, c’est ça la sonnerie de mon téléphone ?

La peur – Mais c’est quoi ce numéro ? Je ne l’ai jamais vu. Je ne connais pas. Qu’est-ce qu’on me veut ? J’ai fais quelque chose de mal ?

Le doute – Je répond ou pas ? Je n’ai pas envie de répondre. Mais c’est peut-être important, il faudrait. Je ne sais pas quoi faire.

Le second doute – Comment je répond déjà ? Allo ? Bonjour ? Yo ?

L’angoisse – Mince, c’est pas très claire une ligne téléphonique quand même. J’ai pas compris le nom de mon interlocuteur.

L’incompréhension – Pourquoi tu demandes si tu me parles bien à moi vu que c’est bien mon nom devant mon numéro de téléphone sur le papier que tu es en train de lire ?

L’auto-flagelation – Olala, j’ai quand même du mal avec l’anglais au téléphone, je ne comprend pas la moitié des trucs qu’on me dit.

Le triomphe – Mouahaha, en fait, tu n’es pas anglaise non plus, tu as perdu tes mots.

Le soulagement – Ouf, l’appel est fini. J’ai l’impression qu’il a duré des heures (coup d’oeil sur l’iPhone – même pas 10 minutes).

L’après coup – Pfff, c’est dur un appel. J’en aies les mains qui tremblent et les joues toutes rouges. Mais mais mais, j’ai transpiré plus qu’à un marathon en plus.

L’horreur – Aaaaah, mais c’est à moi d’appeler maintenant !

 

1928e537

Mardi, j’ai reçu un appel. Appel qui n’était pas de GeekChéri (il n’y a que GeekChéri qui m’appelle). Hors, comme beaucoup de ma génération, je n’aime pas appeler. Quand je dois appeler, je peux mettre des heures à le faire, à me motiver, et je regarde s’il n’y a pas d’alternative (oh, ils ont un email-chat-Twitter-Facebook, parfait !). Limite, je préfère même me déplacer directement (comme à la banque ou chez le coiffeur pour réserver/annuler) plutôt que d’appeler.

C’est assez paradoxale pour quelqu’un qui bosse dans un centre d’appels, n’est-ce pas ? Sauf que justement, je n’appelle pas et ne reçoit pas d’appel. Je chatte, avec mes petits doigts. Et je parle en même temps que j’écris (oui, oui. Ce qui fait que j’ai quand même parfois la voix un peu cassée). Bref, je n’ai pas de téléphone à mon bureau (en vrai, si, mais je ne l’utilise pas vraiment).

Alors, du coup, quand on m’appelle avec un numéro qui n’est pas dans mes contacts, j’ai tendance à paniquer un peu parfois. J’ai – pour une raison totalement inconnue – souvent peur qu’on m’annonce une mauvaise nouvelle. Pourtant, ce n’est pas encore arrivé et j’espère que ça n’arrivera pas de si tôt.
Une nouvelle fois, cet appel n’avait rien de mauvaise augure. A part désorganiser complètement ma semaine, mais rien de dramatique. C’est d’ailleurs plus le boulot que moi que ça risque d’embêter.

Bref, j’ai reçu un appel. Et je n’aime pas trop ça quand même.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

8 commentaires sur “Quand on m’appelle…

    • LadySo Auteur du billet

      Ah rien de grave. C’est pratiquement tous appels qui me font ça, à part les proches.
      C’était juste HR qui me confirmait l’heure d’une interview pour un poste où j’ai postulé dans Apple 😉

  • Gargouilles

    Mouahahah ! Moi aussi ça me faisait ça… avant. Pendant… deux jours ? Et puis après, à passer mon temps pendue au téléphone avec mes clients/administration fiscale/banque de mes clients/secrétaires/collègues pour obtenir un remboursement/etc., ça m’a passé. Bizarrement xD
    Maintenant, je m’en fiche complètement xD

    • LadySo Auteur du billet

      Héhé, je me dis que si je passais plus de temps au téléphone, ça se calmerait aussi. La dernière fois qu’on m’a appelé, et que ce n’était pas GeekChéri, c’était genre l’année dernière quoi…on ne m’appelle j-a-m-a-i-s.

      Je pense au romail, j’y pense souvent….sans pour autant commencer à l’écrire. Mais je vais y arriver un jour. Je vais !

  • Emilie (@breizhandgo)

    Je suis exactement pareil que toi sur ce point 😉 Et quand je travaille dans des entreprises où je dois appeler/répondre plusieurs fois par jour cela ne me pose aucun problème, mais une fois arrivée à la maison avec le portable perso c’est une autre affaire…

    • LadySo Auteur du billet

      Ahah, je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule. Au boulot, ça va. Mais chez moi, l’horreur. Le nombre de fois où j’ai demandé à mon chéri d’appeler pour moi 😅