Récap' de la semaine 13


Lundi : Heureusement que j’étais censé me coucher plus tôt. Mais je ne devais pas être la seule, au vu (!) des ronflements du Dad. Et il a fallu que je réveille Minimoy, aussi. Bref, heureusement qu’on n’avait rien fait du dimanche car on avait tous la tête dans le pâté, ce matin.
Après mon anglais, où j’ai mis un peu plus de temps que d’habitude (woups), je passe le reste de l’après-midi à surveiller Minimoy. Il fait de nouveau ces devoirs sans réellement rechigner, mais par contre, il commence à me les briser avec « Lego Star Wars« . Maintenant, il ne veut plus que je joue avec un autre personnage que lui (car on peut personnaliser deux persos) et pour les missions, on ne peut pas choisir. J’ai beau lui dire que ça nous permettrait d’avoir suffisamment pour acheter un ou deux nouveaux personnages (les derniers), il ne veut pas en démordre. Je vais essayer de le convaincre de jouer à autre chose, mais pas sûr que j’y arrive avant Noël.
Le soir, l’alarme incendie rend l’âme. Et quand ça meurt, ces trucs-là, ça bip. Mais un bip bien strident et suffisamment irrégulier pour qu’on ne puisse pas compter les secondes entre chaque bip et ainsi éviter de sursauter comme une andouille. Heureusement, le problème a été fixé rapidement.

Mardi : Minimoy me sort moins de dix minutes avant de partir à l’école qu’il veut que ce soit la Mum qui l’emmène. Petit moment de panique, car personne d’autre que nous deux est à la maison, la Puce étant déjà à l’école, le Dad à Amsterdam (oui, oui, la ville Hollandaise) et bien évidemment, la Mum est au travail aussi. Je crains un moment qu’il ne pique une crise, mais finalement, il se fait vite à l’idée. J’ai eu chaud.
Après le retour de Minimoy avec Nounou (à quel bonheur de ne pas avoir à aller le chercher, mais en même temps, je suis obligée d’être à la maison aux alentours de 12h pour pouvoir ouvrir la porte. Heureusement que je ne sors pas en journée…), je pars direction Westfield pour aller chez le coiffeur. Et comme je ne fais pas les choses à moitié, ce n’est pas un coupe que je me fais, mais une couleur. Bonjour le joli roux que je voulais me faire depuis quelque temps. Et qu’est-ce qu’elles étaient sympas, les coiffeuses. J’ai même eu le droit à deux coiffeuses pour me sécher les cheveux et d’une remise à niveau pour ma frange, le tout pour moins cher que ce qu’on m’avait dit quand j’avais pris mon rendez-vous ! Autant dire que je suis ravie.
Le soir, je dois donner à manger à Minimoy. Pas juste lui faire à manger (que je n’ai pas fais, d’ailleurs), mais lui mettre la fourchette dans la bouche comme s’il avait à peine un an. Ils sont trop couvés, ces gamins…mais je ne peux rien dire !

Mercredi : J’ai recommencé à me coucher tard…Résultat des courses, je n’avance pas dans mes lectures et je me réveille fatiguée. Il va falloir que je reprenne mes habitudes, d’autant plus que je suis souvent plus fatiguée en hiver (comme tout le monde, me direz-vous…)
Minimoy ne veut définitivement plus que je reste à l’école une fois que j’ai fini de remplir la feuille de présence. A vrai dire, ça m’arrange. Même si je ne gagne que 10 minutes, c’est mieux que rien. Surtout qu’aujourd’hui, j’ai finalement rattrapé tout mon retard. Plus de photos à taguer, plus d’articles qu’à moitié écrit. Enfin, presque le retour à la normale quoi !
Auntie se faisait opérer aujourd’hui (pour une raison totalement inconnue. J’évite d’être trop curieuse, parfois), du coup, comme le Dad est toujours dans le port d‘Amsterdam, je dois m’occuper un peu plus des petits dans la soirée. Mais bon, ils n’ont pas été trop chiant, même si Minimoy aurait pu manger un poil plus. Et il n’aime pas comment je lis à voix haute, mais je ne peux pas lui en vouloir, je n’aime pas non plus.

Jeudi : Cette fois, Minimoy nous a tous battu, se levant carrément avant la Mum. Du coup, même s’il a intégré l’idée que je devais préparer le petit-déjeuné de la Puce avant le sien, il n’a pas arrêter de demander à ce qu’il se brosse les dents tout le temps que la Puce était à mettre son uniforme. C’est un engin, celui-là.
J’ai beau avoir rattraper mon retard, ma liste de mails ne raccourcit pas vite, et le temps que je finisse de répondre, il ne me restait pas suffisamment de temps pour faire autre chose que de changer quelques petits trucs minimes sur le blog (j’ai rajouté mon Twitter, pour ceux que ça intéresse). D’autant plus qu’en même temps, je devais jouer les gardes-malades pour Auntie. Enfin, elle ne demandait pas beaucoup d’attention, mais le temps de m’occuper de sa soupe, et d’aller voir de temps en temps si tout allait bien, ça fait vite perdre 5 minutes par-ci et 5 minutes par-là.
Le soir, je passe encore plus de temps à jouer qu’à faire quelque chose de productif. Surtout que j’avais le temps, puisque le truc que je voulais regarder ne passait qu’à partir de 21h. Je suis irrécupérable…

Vendredi : En ce moment, je respire Doctor Who, et aujourd’hui, ça a été pire. A peine j’ouvre une page internet que je vois que même Google s’y met. Du coup, au lieu de faire mon anglais, je reste un moment à m’amuser avec ça. J’ai fini par faire mes devoirs, mais moins que ce que j’avais prévu, du coup.
Comme le Dad est revenu d’Amsterdam, et qu’il est à moitié malade (le décalage horaire est horrible quand il n’y qu’une heure ou deux de décalage, je peux l’affirmer), il s’occupe de Minimoy la moitié du temps. Du coup, je passe la moitié du temps dans ma chambre, l’autre moitié à jouer à Lego Star Wars…Je n’ai vraiment pas à me plaindre. Mais comme je trouve que je n’ai pas super travaillé aujourd’hui, je propose aux enfants de faire un gâteau, lequel je me retrouve évidemment à faire à moitié seule, mais bon, j’aime bien faire des gâteaux.

Samedi : Aujourd’hui, c’est Doctor Who Day. Même si vous n’êtes pas fan, je suis sûre que vous en avez entendu parler un peu car un épisode spécial était diffusé à l’échelle planétaire. Du coup, à ma petite échelle, j’avais décidé de célébrer aussi. Je me suis habillée comme un de mes personnages préférés (j’ai même changer de couleur de cheveux, même si je n’ai pas fais ça que pour la série), et je me suis baladée dans Londres. Je suis allée dans le magasin dédié à Doctor Who, et je suis ressortie avec plus de trucs que ce que je n’avais acheté. Day of The Doctor oblige, on avait le droit à des petits cadeaux. J’ai voulu m’acheter un t-shirt, mais je n’ai pas trouvé qui vraiment me plaisait et suite à un petit soucis, je n’avais pas récupéré les £22 que j’avais prêté (26 euros) et je ne voulais pas faire de folie en sachant que j’ai les cadeaux de Noël à acheter.
Et le soir, je suis allée voir l’épisode au cinéma. Et qu’est-ce que c’était bien ! L’épisode autant que l’ambiance. C’était une soirée magique…
Si on ne prend pas en compte que internet m’a lâchement abandonné quand je suis rentrée à la maison et que je n’ai rien pu faire d’autre de la soirée…

Dimanche : Après encore quelques problèmes avec internet, la connexion finit par revenir. C’est chiant quand ça fait ça car c’est toujours au moment ou j’en ai réellement besoin que ça bug. Enfin, bon, c’est revenu, et c’est le principal.
Petite journée tranquille avec dans l’après-midi, une petite sortie avec Rez du côté de Kings Cross. La balade sur les quais à tourner court, vu qu’il faisait bien noir, mais on a découvert une jolie fontaine qui dansait joliment avec des jolies couleurs. Enfin, une bonne petite soirée, quoi. Mais c’est chiant qu’il fasse nuit à 16h.

2013-11-20 11.19.23

Ma « contribution » à l’anniversaire Doctor Who. Les fans pourraient reconnaitre Amy Pond de l’épisode de « Vincent and the Doctor »
Profitez-en, c’est la seule fois que vous verrez ma tête sur ce blog !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Récap' de la semaine 13