Récap’ de la semaine 14 2


Lundi : C’est fou ce qu’on ne se repose pas le weekend, en fait. Une nouvelle fois, on se lève tous entre 5 et 10 minutes après la sonnerie de nos réveils réceptifs. C’est quand même chiant, l’hiver.
Après avoir fait mon anglais (un peu moins que d’habitude…mais qu’est-ce que je fous, en ce moment), je me fais une fausse joie avec toujours la même pièce de théâtre que je veux voir, mais j’ai raté le coche pour avoir les places. Et comme c’est l’hiver, ça me déprime…enfin, juste le temps de le dire.
Le reste de l’après-midi avec Minimoy aurait pu être un poil plus appréciable. Mais je n’avais pas la tête à être patiente et monsieur n’avait en tête que le mot « Wii », donc les devoirs se sont fait de manière assez compliqués. Evidemment, une fois que je me mets à jouer, il est tout ange. Pourtant, je n’en démordrais pas. Je veux qu’il fasse ces devoirs avant qu’on joue.
Le soir, la Mum est super fatiguée, du coup, je me retrouve à m’occuper un peu du diner des petits. Je n’avais qu’à réchauffer, puisque la femme de ménage nous sert également de cuisinière le lundi. Et pour une fois, Minimoy n’a pas trop rechigné à manger, alors je ne vais pas me plaindre.

Mardi : Ce qui devait arriver arriva : A force de reculer l’heure du lever de 5 minutes, il arrive un jour où on doit se dépêcher pour que la Puce ne loupe pas le bus (le matin, elle a le droit de ne pas marcher….). Enfin, ça aurait pu être largement pire, mais bon, il faut que j’arrête de paresser au lit, quoi. Et donc que je recommence à me coucher avant 22h30.
Je ne sais pas comment je me débrouille, mais je met une heure pour repasser 3 t-shirts et un pantalon. Il faut que j’arrête de regarder ma tablette en même, peut-être. Pourtant, je ne mets que des « clips ». Il faut croire que je ne peux vraiment pas décrocher quand il s’agit de Horrible Histories.
On se rend compte facilement quand Minimoy est fatigué : Il pleure pour un rien. En arrivant de l’école avec la Puce, il a malencontreusement glissé et lui a marché sur le pied. Elle l’a à peine senti, puisqu’elle avait ces chaussures, et lui n’a rien eu. Mais il s’est mis à pleurer après qu’il se soit excusé, alors que la Puce ne lui avait rien dit. Et il a pleuré pendant 10 bonnes minutes. Plus tard dans la soirée, c’était parce qu’il ne voulait pas de poulet (alors que de toute façon, c’était du bœuf, mais passons) et juste avant de coucher, il s’est mis à hurler parce que j’avais eu le malheur de poser les yeux sur lui et son nouveau peignoir Star Wars. Il ne voulait pas que je le vois dedans. Du coup, pas moyen de le consoler non plus, puisqu’il ne voulait pas le quitter et que du coup, je ne pouvais pas l’approcher. Encore heureux qu’il ne prenait pas de douche, sinon, je n’aurais plus eu d’oreilles pour les 3 jours à venir.

Mercredi : La Mum m’avait prévenu qu’elle ne reviendrait que tard dans la soirée, alors je passe la journée a intégré qu’il faudra que je fasse du baby-sitting sans que les enfants aient vu leurs parents avant (horreur, ils vont demander après eux toute la soirée)…Sauf que le Dad est rentré en début d’après-midi et que tout ma préparation psychologique n’a servit à rien. Enfin, ça m’arrangeait car je n’ai jamais été capable d’ouvrir la cocote où était le repas du soir. Je ne sais pas depuis quand ils l’ont, mais elle n’est pas de toute première jeunesse, et il y a sûrement un truc que j’aurais dû savoir pour l’ouvrir mais que la Mum a oublié de me dire.
Dans l’après-midi, petit moment de gloire : Je découvre que je suis en sélection du jour Culture sur Hellocoton pour mon article sur Doctor Who et découvre par la même occasion que je l’avais été mercredi dernier, dans la catégorie Lifestyles pour mon article sur Pamukkale. Après un an et demi sur Hellocoton, durant lesquels je n’ai jamais été en sélection, autant dire que j’étais excitée. Bon, je ne gagne rien si ce n’est qu’un tout petit peu de popularité, mais je savoure quand même un peu. Entre les mecs que je ne connais n’y d’Eve ni d’Adam et qui m’accostent à la sortie du métro pour me dire que je suis charmante ou que j’ai un joli sourire (oui, un mec m’a dit ça dimanche dernier) et cette sélection, je dois dire que j’ai passé un mois de Novembre plutôt agréable. Les frais d’envois pour ma commande Amazon m’ont coûté 11 euros quelque chose en plus des 70, mais ça n’arrive même pas à me mettre le moral à plat.
Dans la soirée, je fais la plus grosse bêtise du siècle (ou de l’année, plutôt) : j’achète le nouveau jeu Doctor Who que la BBC avait sorti le jour même pour smartphones et tablettes, et c’est évidemment le genre de jeu addictif comme il ne faut pas (Vous savez, un jeu avec des petites billes de couleurs où il en faut au moins trois d’aligner pour les éjecter…). Je ne suis pas prête d’arrêter de jouer….

Jeudi : Avec le retour du Dad, on reprend tous la mauvaise habitude de se lever un peu plus tard. On va prendre dur la semaine prochaine. Enfin, la Puce était en train de lire quand je me suis levée, donc ça allait.
Je ne sais pas ce que j’ai fais à Minimoy, mais en ce moment, il ne m’aime pas. Je suis sûrement moins cool que l’autre Nounou, mais en même temps, je vis avec eux, ce n’est pas pareil. Je dois poser quelques règles. Il m’a quand même dit qu’il ne voulait pas que je revienne après Noël…Mais sans quelques limites, il y aurait quand même des problèmes. Et il était bien content que je puisse jouer à cache-cache avec lui, même s’il a piqué une crise pas possible quand j’ai éteins la TV, quand bien même c’était le Dad qui avait dit de l’éteindre (je l’aurais fais quand même, de toute façon). Au moins, ça me rassure qu’il pique des crises avec ces parents aussi.
Peu de temps après le retour de la Mum, j’apprend que je suis bonne pour un baby-sitting, et ce seulement 5 minutes avant leur départ. En même temps, ce n’était pas prévu, une amie a eu une sérieux soucis de santé, apparemment. Et puis, les enfants avaient déjà mangé, donc j’avais juste à les laisser s’amuser un peu et les préparer pour le lit. Je n’ai même pas eu le temps de finir de lire l’histoire pour Minimoy que les parents étaient déjà rentrer, donc je n’étais même pas trop en retard sur ma planification de la soirée !

Vendredi : C’est fou ce que personne n’est à fond, ce jour-là. Mais au moins, j’ai enfin capté pourquoi tous les vendredis, j’étais vaguement réveillée aux alentours de 5h du mat : Le Dad fait les prières, et même s’il est discret, il arrive à me sortir de mon sommeil pour 10 secondes. Et mine de rien, même si ce n’est que 10 secondes, ça casse tout le rythme.
Le fait que Minimoy a dû mal avec moi en ce moment se confirme. Il a fallu que je le menace de toutes les façons possible et imaginable pour qu’il daigne se mettre seulement debout pour que je puisse lui enlever son manteau. Déjà à l’école, c’est parce que je lui avais malencontreusement éraflé le poignet avec mes ongles crochus (j’aime bien la manucure, parfois même le nail art, et c’est plus joli sur ongles longs) qu’il s’était calmé et que j’avais pu lui mettre son manteau (je l’ai à peine touché, au passage. On ne voyait même pas de marque…).
Il a fallu que j’ai une nouvelle fois recours au chantage au moment où le Dad allait chercher la Puce car je savais que j’avais besoin d’une petite pause. Ça ne m’a pas empêcher de moitié m’endormir sur le canapé alors que je jouais sur la tablette avec lui. Il est temps que les vacances arrivent.
Le soir, la Mum me propose de les accompagner à Westfield, mais je décline, car vu le prix que j’avais déjà dépenser à Amazon et le programme du weekend, je ne voulais pas ajouter des tentation. Déjà que le cadeau pour la Puce est arrivé (après seulement 2 jours, trop chouette) déjà tout emballé alors que je ne l’avais pas demandé et que j’ai flippé parce que normalement, il faut payer en plus pour avoir ça, je ne voulais pas être tentée par des trucs qui ne me serviraient pas (finalement, pour le cadeau, c’est juste Amazon qui a été très gentil et m’a offert l’emballage. Vu comment je suis douée, ça m’arrange).
Je suis en train de me faire la réflexion que ne pas sortir de la journée (ou alors seulement 5 minutes pour emmener et aller chercher Minimoy), ça n’aide pas pour rester réveiller ! Révélation du jour, bonjour !

Samedi : Petite journée tranquille, avec le départ du Dad en Inde et le reste de la famille partant en plus en vadrouille. Du coup, je passe la plus grosse partie de la journée toute seule avec de rejoindre Rez à Camden Town. Très joli la nuit, même si toujours un peu trop plein de monde. Et après un diner bien, mais sans plus, on va voir du côté du marché de Noël de Southbank. Et on reste jusqu’à pas d’heure à discuter.

Dimanche : La Mum decide d’emmener tout son beau monde à Covent Garden pour manger et je suis invitée aussi. Du coup, je les accompagne et on reste un moment à regarder un mec faisant son numéro sur une échelle en équilibre en se mettant à moitié à poil. Ensuite, on retourne au marché de Noël de Southbank et la Mum décide finalement qu’on mangera à Stratford. Du coup, on a mangé à 15h45 de l’après-midi, et dans un restaurant où il ne proposait que du poulet en plus. Hors, le poulet, j’en ai plus que par dessus la tête. Mais comme le repas m’était payé, je n’ai rien dis.
La fin d’après-midi, je la passe en compagnie de Lyl au cinéma pour voir Hunger Games : Catching Fire. Pour une fois, le deuxième est encore meilleur que le premier. Et évidemment, à la fin de ciné, je suis prise d’un mal de tête, et je me couche directement en revenant, en tentant de faire fi des pleurs de Minimoy qui veut sa mère, partie chez je ne sais pas trop quel voisin.

DSCF0022

Le père Noël de Southbank…En journée, il y en a un « vrai » qui se ballade, et qui demande 3euros pour les photos…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

2 commentaires sur “Récap’ de la semaine 14

  • Gargouilles

    Moi, je suis tellement douée pour les paquets cadeaux que j’emballe généralement ceux de toute la famille. C’est à dire tous ceux que mon père offre, tous ceux que ma mère offre, tous ceux que ma sœur offre, tous ceux que j’offre, parfois mon frère m’en fait emballer aussi, ainsi que ma tante… Bref, moi je suis douée x) (et j’aime ça)

    Et sinon, je vais voir Catching Fire demain, donc j’ai hâte 🙂

    • LadySo Auteur du billet

      Tu as bien de la chance d’être douée. Moi, c’est assez horrible, quand je les fais. Le pire, c’est que j’aime bien le faire, envelopper le cadeau. Mais je suis nulle…

      Avec un peu de chance, tu liras ma review de Catching Fire avant d’aller le voir. J’essaierais de ne pas mettre de spoiler !