Lundi : Evidemment, il faut que je dise que la Puce se lève toujours sans sourciller pour qu’elle est trop de mal à se lever ce matin. Il a fallu que je remonte la chercher trois fois. J’ai fais un peu de sport pour le coup. Et Minimoy a aussi mit pas mal de temps à se réveiller. Il ne me semblait pourtant pas qu’ils aient eu un weekend si épuisant…
Le matin, je le passe entre commencé un mail et commencé un article, le tout en lisant des blogs. Et l’après-midi, je m’occupe de Minimoy. En guise de devoir, je le fais écrire un peu sans modèle…et il s’en sort mieux que ce que je n’aurais cru. Bon, je n’ai pas poussé le bouchon trop loin, ne lui proposant que trois mots de trois lettres, mais il s’en est bien sorti. Et on est encore resté trop longtemps sur la Wii. Ça va lui changer, quand je ne serais plus là.

Mardi : Minimoy met encore plus de temps à se réveiller que la veille. Pourtant, les parents ne semblent toujours pas comprendre qu’il faudrait le coucher plus vite. Je ne compte plus le nombre de regard noir que j’ai eu ce matin. J’en ai même eu un juste parce que je lui donnais les céréales qu’il m’avait demandé…
Le matin, je reprend ma routine sans les parents, c’est à dire repasser en musique. Eh bien, c’est nettement plus divertissant (je vais beaucoup moins vite aussi. C’est compliqué de danser et repasser en même temps.) Et je passe le reste de la journée à m’occuper des blogs et de mes photos tout en farfouillant dans la boite remplis de trucs pas sain que j’ai eu pour mon anniversaire (Bah oui, des petits Lu et des krema, il n’y en a pas en Angleterre. Non, les krema ne sont pas végétariens mais zut, c’est mon anniversaire…). Et oui, j’ai vachement diminué ma recherche de boulot, mais d’une, je commence à me lasser, et deux, c’est psychologique mais savoir que j’attend une réponse me ralenti considérablement. Parce que je ne veux pas décevoir un employeur et parce que je ne veux pas tomber sur une annonce encore mieux pour ne pas être frustrée (oui, oui, j’ai une logique étrange…).
La Mum ne sait toujours pas faire les Fajitas. Elle a cuit la viande et les légumes tout bien comme il fallait, sauf qu’elle a attendu plus d’une demie-heure avant d’appeler tout le monde à table. Ce n’était pas mauvais, mais ça aurait été quand même mieux si ça avait été chaud.

Mercredi : Enfin, je n’ai pas besoin de réveiller Minimoy. Du coup, il est de bien meilleure humeur, ce qui est nettement plus agréable. Je préfère la pipelette au regard noir…
Après le repassage bi-hebdomadaire, je m’occupe des blogs durant la journée, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai eu l’impression de ne pas faire grand chose. J’ai pourtant fini deux articles et posé les bases de trois autres, tout en continuant un mail…Mais j’ai l’impression de ne pas avoir fait grand chose…Je passe trop de temps sur l’ordi, je commence à me lasser, je crois.
A chaque fois qu’on nourrit les canards avec la Puce, on se fait assaillir par les dit canard. Je serais toute seule ou avec mes parents, je suivrais le même mouvement que la Puce et partirait presque en courant (en tout cas, je reculerais en poussant des cris très peu glorieux), alors que là, limite si je ne me baissais pas pour caresser un canard. En tout cas, je n’ai pas bouger alors que monsieur me marchait presque sur les pieds. C’est fou comment on ne réagit pas pareil en fonction des personnes avec qui on est.
Le soir, je découvre que la boite arrivée le matin était en fait pour moi. Le cadeau que la Mum m’a acheté est arrivé. Je savais que j’allais avoir des LEGO, c’est ce que j’avais demandé. Mais je m’attendais à une petite boite, pas à la grande avec tout Dol Guldur. J’ai hâte de m’y mettre !

Jeudi : Cette fois, Minimoy se lève en même temps que la Puce. Mais il reste à jouer un moment avec les LEGO alors on n’est pas trop embêter par sa conversation.
Je passe la matinée à corriger un truc puis à écrire un mail, du coup, je profite de l’après-midi pour faire un article pour le blog, mais comme d’habitude, j’en ai moins fait qu’habituellement quand j’ai moins de temps. Je ne sais vraiment pas ce qu’il y a avec les jeudis.
J’attend que la Mum soit revenue pour attaquer la construction de Dol Guldur. J’ai résisté toute la journée, mais je voulais absolument commencer aujourd’hui. Résultat des courses, je l’ai également terminé. Il ne faut pas me donner de LEGO, une fois que je suis déçue, je ne m’arrête plus. Du moins, tant que ce n’est pas terminer. On dirait une vraie gamine de dix ans.

Vendredi : Cette fois, Minimoy est levé avant tout le monde. Du coup, je le retrouve sur l’ordinateur. Je trouve que ce n’est pas une super façon de commencer la journée, quand même. Moi-même, j’ai finalement arrêter de vérifier Twitter en me réveillant. Mais les parents laissent l’ordinateur à trainer sur le canapé alors je ne peux pas faire grand chose. D’ailleurs, le dit ordinateur a fait un atterrissage forcé. Je ne suis pas sûre qu’il est beaucoup apprécié.
Le matin, je le passe sur l’ordinateur, à checker des blogs et m’occupant du mien. Et l’après-midi, je m’occupe de Minimoy. On va faire un tour à la bibliothèque, et comme d’habitude, il y a des problèmes avec leur machine libre-service. D’abord en ne reconnaissant pas deux des livres qu’on rendait, puis en ne voyant pas quatre livres qu’on voulait emprunter…En plus, plusieurs livres ont été oublié à la maison, du coup, on a dû réduire le nombre de livres qu’on voulait emmener…Ce n’est pourtant pas compliqué de tout ranger au même endroit, non ? Je crois que c’est pour ça que je ne prendrais pas de femme de ménage. Finalement, les affaires ne sont jamais rangées où elles devraient être.
En revenant de la bibliothèque, Minimoy s’endort à moitié dans le bus et je caresse le doux espoir qu’il fasse une vraie sieste en revenant à la maison. Espoir déçu, bien évidemment, mais j’apprend vite qu’il doit accompagné le Dad pour essayer son uniforme de l’année prochaine, du coup, je me retrouve quand même avec du temps libre, que je ne mets pas du tout à contribution puisque je joue soit sur l’ordi, soir à QuizUp…
Et le soir, encore cinq minutes avant de partir, la Mum me prévient qu’elle ne sera pas là de la soirée. Heureusement, le Dad était toujours là, du coup, ce n’était que du demi baby-sitting. Je les ais douché…D’ailleurs, ils se douchent sans gel douche, et d’après la Puce, ils ne prennent vraiment jamais de gel douche…bizarre, bizarre.

Samedi : Aujourd’hui, je voulais faire la grève du réveil, et espérait me réveiller à 10h. Sauf que Minimoy n’a décidément rien compris et c’est mis à faire du bruit il était à peine 7h. Et comme j’avais vu la lumière du soleil, il a été impossible pour moi de me rendormir. Ça ne veut pas dire que je me suis levée aussi tôt. J’ai eu la bonne idée de télécharger le jeu Stargate Unleashed (héhéhé) et du coup, j’ai joué un moment dessus. Etonnamment, le seul que j’ai malencontreusement tué est Daniel…Il n’a pas plus de pot que dans la série, donc…
Le matin, je le passe à errer sur internet, et à aider la Mum à savoir quels cahiers de devoirs maison elle doit acheter pour l’année prochaine. Apparemment, Minimoy se débrouille vachement bien pour son âge…
L’après-midi, je m’occupe de l’article sur Cambridge, parce qu’il faut bien que je l’écrivre quand même. Et ça m’a pris un moment. En même temps, j’étais tout le temps soit sur QuizUp, soit sur Stargate Unleashed (que j’ai fini d’ailleurs…zut), on va dire que ça n’aide pas du tout…
Le soir, je retrouve Pauline pour aller au ciné. On passe d’abord par Shoreditch pour manger un bout, mais soir de match oblige, tous les pubs étaient bondés. En plus de ça, j’avais mal vérifié où se trouvait le ciné par rapport à Shoreditch et on a presque failli être en retard. Mais on a finalement vu le film. Je savais que j’allais pleurer et que c’était une histoire triste, c’est pour ça que je ne voulais pas vraiment le voir au début, mais « The Fault in Our Stars » est quand même chouette.

Dimanche : Je passe la matinée à ne rien faire, mais en ayant la ferme intention de bouger l’après-midi. Sauf que voila, la flemme a été plus forte que ma volonté et je n’ai finalement pas bougé. Je ne suis pas restée sans rien faire puisque j’ai avancé dans quelques articles, mais j’ai également regardé un épisode de Spartacus. Et regarder un épisode de série l’après-midi prouve à quel point j’avais en fait vraiment la flemme de sortir ET écrire. Mais de toute façon, s’il a fait beau ce matin, il s’est mis à pleuvoir aux alentours de 14h, alors finalement, j’avais bien fait de ne pas sortir.
Le Ramadan commence aujourd’hui. Les enfants ne le font, et ça fait déjà plusieurs jours que finalement, je mange plus souvent toute seule qu’avec la famille, alors je ne sais pas si je vais vraiment m’en rendre compte. Mais ça finira sûrement par se refléter sur l’humeur des parents. Heureusement qu’il ne me reste que quinze jours avec eux.

2014-06-25 17.28

La boite de LEGO (oui, c’est écrit 9-14 ans dessus, mais ce n’est pas le genre de trucs qui m’arrêtent…)

 

2014-06-27 14.28

Et après que je l’ai construit. Et maintenant, j’en veux un autre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Récap' de la semaine 42