Récap’ du mois 14


Bon, voici le premier récap’ du mois. A vous de me dire si ça vous va ou pas. Il y a un peu plus de photos, du coup.

Semaine 1 (1 Août au 10 Août) :

Le 1er jour du mois, mais déjà deuxième au boulot. J’ai un peu l’impression d’être revenue à l’école, mais la prof est sympa, l’ambiance est sympa et les autres « élèves » ne se tapent pas dessus. Pour fêter notre embauche, un des Allemands, invite la classe dans un pub. Sauf qu’on se retrouve seulement à cinq de la classe à venir, et seulement deux Français. Le reste n’était que allemands. Et celui qui avait lancé l’invitation avait également  invité une demie-douzaine de personnes en dehors de notre groupe, tous Allemands également. Malgré les efforts de l’Allemand, on en a vite eu marre avec le French et on les a laissé pour aller manger du fromage dans un restaurant de la ville. D’ailleurs, très bon le fromage, il va falloir que j’y retourne.
Le lendemain, je le passe plus ou moins avec la copine de Coloc, ce dernier étant à travailler et le dimanche, je reste à l’appart pendant que eux sont en vadrouille.

Le reste de la semaine se partage entre Apple et l’appart. Les cours sont intenses alors une fois la journée finie, je n’ai pas vraiment envie de faire autre chose que de me sociabiliser avec Coloc et sa copine. Ils partent en vacances le samedi suivant (le 9), alors j’essaie d’en profiter un peu. La veille de leur départ, une soirée bière est organisée à Apple, mais je prend juste une glace et donne le reste de mes tickets à l’Allemand (Flash crush, je rappelle. Il a terminé le lendemain, ce crush) et je me retrouve à boire un café en ville avec Star Lord. C’est là que je me retrouve avec une part de tarte gratuite. Le samedi, après avoir dit au revoir à Coloc et sa copine, je vais à Apple pour réviser un peu. Quelques uns sont là également, dont l’Allemand. C’est à ce moment-là d’ailleurs que mon mini-crush s’est envolé. Je ne sais pas trop pourquoi, mais c’est sans doute le fait qu’il lui manque un petit côté bad boy.
Le soir, restaurant et ciné avec Star Lord, pour voir Guardians of the Galaxy. On arrive à retrouver des Français dans la salle, mais j’étais trop occupée à chanter la bande annonce du Hobbit pour vraiment les remarquer. Et si ça m’embêtait vraiment, je ne serais pas aller au ciné avec un Belge. Après la séance (géniallissime ! Allez vois ce film, rien que pour Rocket et Groot), je noie mes chaussures dans le déluge qui s’abat sur Cork et aide un Irlandais bourré à rejoindre ces potes sans être trop mouillé en l’acceptant sous mon parapluie.
Et je passe la journée du dimanche à m’embêter un peu, à part le moment où j’ai fais les courses (oui, j’aime bien faire les courses)

Ma chambre !!

Ma chambre !!

Semaine 2 (11 Août au 17 Août) :

La semaine reprend de plus belle, et les cours me prennent vraiment la tête cette fois. Au point que je n’arrive pas à rester après 17h, alors que je l’avais fais souvent la semaine précédente. Et le lundi, je vis très mal de rester toute seule à l’appart. Moi qui croyait que j’allais apprécier, en fait pas tant que ça.
Du coup, le mardi, je retourne boire un café avec Star Lord, qui prend sur lui de me faire goûter la bière Irlandaise…C’était beaucoup moins mauvais que dans mes souvenirs. Soit ça vient du fait que c’est de la bière irlandaise, soit c’est parce que mon père prend des trucs que je n’aime vraiment pas.
Le mercredi, les Woofeuses viennent à l’appart pour passer la soirée avec moi. On s’était rencontrées à l’auberge de jeunesse, et comme elles repassaient par Cork, on en a profité pour se revoir. On a discuté longtemps, mais ça fait du bien d’avoir des conversations de filles de temps en temps (enfin, pas trop souvent non plus…).
Le jeudi, je me retape l’incruste avec Star Lord (le pauvre…Quel mauvaise idée d’avoir à peu près les mêmes centres d’intérêt que moi aussi). On rentre à pied d’Apple (une petite heure, en descente. C’est bon à savoir, le jour où j’aurais envie de marcher jusque là-bas…Ce qui n’est pas impossible, me connaissant) et on s’est fait un petit repas avant de regarder Boardwalk Empire (entre Star Lord et Tequi, je n’ai pas fini d’en regarder, des séries. Ma vie sociale va probablement finir le jour où je récupère internet).

Le vendredi, c’est le grand jour. Dernier jour de cours et exam pour savoir si on est apte ou pas à faire partie de la grande famille d’AppleCare. A priori, ils ont bien fait l’écrémage au moment du recrutement car tout le monde l’a eu dans ma classe, même si certain ont dû aller aux rattrapages. Commute Buddy, Star Lord et la Rennaise l’ont également eu, et avec d’autres, on se retrouve donc à faire une soirée pour fêter ça. La soirée se passe bien, à part le petit clash entre le French et Star Lord. J’aime bien le French, il est sympa, mais il peut être lourd et pour le coup, je me mets plutôt du côté de Star Lord et on parvient à perdre le French sans que personne n’en soit venu aux mains.

Durant le weekend, je ne bouge pratiquement pas de l’appart. A part pour faire les courses le samedi et un peu de « célébration » shopping le dimanche (résultat des courses, un onesie et du vernis phosphorescent). Autant dire que je me suis pas mal ennuyée sans internet, mais c’était moins violent que le lundi. Et je voulais laisser Star Lord tranquille, vu qu’il s’était déjà pris tout ma solitude pendant la semaine d’avant.

Mon onesie...je vais bien dormir là-dedans !

Mon onesie…je vais bien dormir là-dedans !

Semaine 3 (18 Août au 24 Août) :

Cette fois, on commence les choses sérieuses et on rejoint la cour des grands. Sans trop en dire, l’ambiance est quand même chouette. L’ambiance est un peu plombée par le départ d’un de nos collègues, mais on en a tellement à avaler encore une fois qu’on se remet vite au travail. Et le soir, je me retrouve de nouveau dans la solitude de l’appartement, mais je commence à m’y faire en fait.
Le mardi, on enchaine avec les choses vraiment très sérieuses car on commence à répondre « réellement » aux clients. Comme je m’y attendais, je me débrouille quand même mieux quand je suis toute seule que lorsqu’il y a quelqu’un à côté de moi. Moi et ma manie de ne pas aimer être regardée quand je bosse. Je croyais que ce n’était qu’en cuisine (je déteste qu’on me regarde quand je cuisine), mais à priori, ça s’étend au domaine du travail (maintenant que j’y pense, je n’aimais pas plus que ça quand quelqu’un était avec moi quand je faisais un montage vidéo…). Le soir, je suis de nouveau toute seule à l’appart, mais la solitude est complètement effacé par le fait que j’arrive à voir Teen Wolf.

J’ai un peu moins bien vécu le mercredi, mais on me regardait bosser, donc ça ne risquait pas de me détendre. Et finalement, depuis samedi, je n’ai pas eu de réelles intéractions hors travail et je crois bien que ça m’a un peu bouffé le moral. Du coup, cette fois, en sortant du travail, je reste un peu avec le French, l’accompagnant à faire ces courses et en profitant pour en faire un peu moi-même. Avec pour mot d’ordre de ne pas parler de boulot. Ce n’est certes pas aussi divertissant qu’avec Star Lord mais ça fait trois jours qu’on a fait que se croiser. Le French est sympa, mais on n’a pas tout à fait les mêmes centres d’intérêt (quoiqu’on a eu une magnifique conversation sur les appelations de fromages…on fait ce qu’on peut pour ne pas parler boulot). Au moins, on avait eu une longue conversation sur Harry Potter avec le French et Flash (oui, un nouveau. Collègue de boulot assis derrière moi, avec un peu plus de points communs avec moi…je suis vraiment une geek en fait…) et ça, ça fait du bien.
Le jeudi et vendredi, journée de travail normal et je me débrouille assez bien. On discute pas mal avec le French et Flash (en même temps, ce sont les collègues les plus proches), on se capte de temps en temps avec Star Lord et je papote avec les filles. Le soir, je suis toujours toute seule, mais ça commence quand même à moins me peser. Et comme je reste un peu plus longtemps au travail, je ressent moins la solitude également.
Le samedi, je retourne au travail (oui, je suis comme ça moi), mais c’était surtout pour regarder les autres bosser (il ne faut pas pousser non plus). Comme le French était venu aussi, on en a profité pour aller au restaurant, pour que je le lui paie (il m’avait payer le premier, quand on avait abandonné les Allemands). On voulait une fondue mais il n’y en avait pas. On y retournera du coup. Et l’après-midi, on discute avec Coloc, qui est revenu, et on va chercher internet. Ça fait du bien d’avoir une vraie connexion. On en a profiter pour regarder un film (Transcendance avec Johnny Depp).

Le dimanche, je profite d’avoir internet pour me faire une petite session skype avec mes parents. Et l’après-midi, je retrouve les Woofeuses pour les voir une dernière fois avant qu’elles ne repartent en France.

De la Brie de Meaux...miam miam

De la Brie de Meaux…miam miam

Semaine 4 (25 Août au 31 Août)

On reprend la semaine du bon pied, mais il n’y a pas à dire : Avoir un vrai boulot, c’est quand même fatiguant. Je n’étais pas du tout habituée, ça en est presque perturbant. Mais je m’habitue. Le soir, je discute un peu avec Coloc, mais on finit la soirée chacun de notre côté, car je voulais regarder Teen Wolf.
Le mardi, je rentre du travail avec Star Lord et comme il fait des courses, j’en profite pour en faire un peu aussi (j’étais à court de poivrons. Je n’ai jamais mangé autant de poivron de ma vie. Il faut que je me fasse du riz mexicain d’ailleurs). Du coup, on a pu discuté un peu. Evidemment, il m’a un peu reproché de ne pas me socialiser assez, mais il était prévenu, pourtant.
Le mercredi, je me prend la soirée pour m’occuper du blog un peu, et de deux-trois autres trucs sur l’ordinateur. Finalement, même avec internet, ma consommation de séries a diminué. En même temps, le temps de vérifier tout ce que je veux vérifier (et c’est à peine si je passe sur Facebook et Twitter), je me couche il est 23h et je me lève à 6h30 le lendemain…Si je ne veux pas être endormie au boulot, je peux difficilement regarder des séries.

Le jeudi et vendredi, je zappe une nouvelle fois l’étape séries TV. Mais j’avais des bonnes raisons. Le jeudi, j’étais malade. Dans l’après-midi, j’ai eu mal à la tête (mais peu de temps. Ça ne s’est pas vu pendant que je répondais aux appels) et j’ai ensuite passer le reste de la journée nauséeuse…c’était joyeux. Je me suis couchée avant 21h30. Du coup, le lendemain, j’étais bien réveillée. Et le vendredi, avec ma toute première paie (une paie à 4 chiffres…J’en suis tout éberluée…), je me suis achetée un nouveau téléphone (non, pas un iPhone. J’ai l’esprit de contradiction, souvenez-vous) et j’ai donc passé la soirée à jouer dessus.

Le samedi, Coloc travaillait, mais pas moi. Je n’ai pas fais de grasse matinée et j’en profite pour aller à l’English Market. J’avais beaucoup entendu parler de ce marché sans avoir eu l’occasion d’y aller encore. Mais il est vraiment chouette. Les produits sont beaux, l’ambiance est bonne et j’ai même trouvé de la Brie de Meaux. J’irais faire mes courses là-bas maintenant.
Le soir, je regarde « The Normal Heart » avec Coloc. J’avais beaucoup entendu parler de se film (c’était la journée des « j’en ai beaucoup entendu parler » apparemment), sur la montée fulgurante du sida chez les gays de New York dans les années 80. Le film était un poil long, mais il est vraiment bien fait.
Le dimanche, je devais acheter des cartes postales, mais comme on a passé la matinée à montrer nos photos respectives avec Coloc, on n’a pas déjeuné avant 14h et j’avais un peu la flemme de sortir après. A la place, j’ai fais un gâteau aux Smarties. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le goûter, mais il a l’air appétissant.

 

Regarder comme il est beau mon gâteau !

Regardez comme il est beau mon gâteau !

 

(L’article est super long, je vais essayer de faire autrement ! Toutes les deux semaines ? )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

14 commentaires sur “Récap’ du mois