The Fall


Ça va être une semaine encore très cinéma/TV, mais je n’ai pas eu le temps d’écrire proprement des articles depuis la semaine dernière. Je vais m’y remettre, mais il faut patienter encore un peu. C’est que chercher du boulot, ça prend du temps.

Reprenons donc. En plus de toutes les séries en cours de diffusion dans d’année, j’essaie de rattraper une série, et après avoir rattrapé Veronica Mars (enfin, re-regarder serait plus exact), mon choix s’était porté sur The Fall. Je voulais une série Anglaise (well, plutôt Irlandaise dans le cas présent) et pas trop trop longue (5 épisodes d’à peine 60 minutes) pour éviter de passer des mois dessus. J’avais entendu de bonnes critiques de cette série, mais je dois avouer que ce qui m’a vraiment fait décider (en plus de la présence de Jamie Dornan), c’est de savoir que Colin Morgan allait jouer dans la saison 2. On ne se refait pas.

The_Fall

Alors, The Fall, c’est quoi ? La police de Belfast fait appel au surintendant Stella Gibson pour ré-examiner le dossier du meurtre d’une jeune femme. Elle devient rapidement en charge de l’enquête toujours en cours, et avec l’aide de la police locale, traque le tueur en série, Paul Spector.

The Fall - The Vast Abyss

Le traitement de cette série change de bien d’autres séries policières qu’on a l’habitude de voir. A quelques exceptions près (Hannibal, par exemple), on ne sait pas qui est le tueur avant la fin de l’épisode (ou de la saison, dans le cas de Broadchurch). Ici, on connait le tueur dès le premier épisode, car on suit sa vie en même temps que l’on suit celle de Stella Gibson. On voit Paul Spector avec sa femme, ses enfants, mais aussi ses victimes, comment il les traque, comment il n’a aucun remord à les tuer. Ce qui est paradoxal car en opposition à cet aspect vraiment très sombre de sa personnalité, il aide les autres. Il est chargé d’accompagnement…C’est à dire qu’il aide les familles à faire leur deuil. On le voit d’ailleurs venir en aide à une mère qui a perdu son enfant. Le contraste est plus que saisissant. Il est vraiment « monsieur tout le monde », sa femme ne soupçonne rien et il aide les famille à surmonter le deuil, et dans le même temps, il est un tueur en série qui tue des jeunes femmes en les étranglant.
Il y a en fait deux enquêtes dans cette série. La principale, celle de la traque de Paul, et celle de la recherche du meurtrier d’un officier de police. J‘avoue que la deuxième enquête ne m’a pas accroché plus que ça, son seul intérêt étant que l’officier en question a passé sa dernière nuit dans le lit de Stella Gibson. Il permet surtout de voir sa personnalité à elle, qui n’hésite pas à coucher avec les hommes avec qui elle a envie de coucher, qu’ils soient mariés et pères de famille ou non,  et les abandonne un peu comme une vieille chaussette le lendemain. Elle est froide, méthodique, se fiche complètement que la policière qui l’aide soit gay. Ce qu’elle veut, c’est arrêter le tueur en série. Le reste ne semble pas avoir beaucoup d’importance, même si le meurtre de l’officier de police la perturbe plus qu’elle ne le laisse paraitre.

thefall

Bref, cette série vaut le coup d’œil. Les plans sont soignés, l’histoire accrochante. Et si tous les acteurs sont vraiment bons, les deux acteurs principaux sont vraiment bluffants. Gillian Anderson dans le rôle de Stella est parfaite. Je n’ai jamais vu X-Files, mais je l’ai vu dans Hannibal et c’est vraiment une grande actrice, elle est vraiment crédible dans ce rôle. Et Jamie Dornan est juste impressionnant. Je le connaissais grâce à Once Upon a Time où je l’avais bien aimé dans le rôle du Shérif Graham/The Hunstman (celui qui est donc censé tuer Blanche-Neige). Mais dans le rôle de Paul, il est juste parfait. A la fois en père aimant et tueur en série, il est vraiment bluffant. J’en regretterais presque qu’il joue James Grey dans l’adaptation de « 50 Shades of Grey« . Je n’ai jamais lu le bouquin, mais je ne suis pas sûr de vouloir le voir dans ce genre de film. En attendant, Jamie Dornan était nominé aux BAFTAS television pour son rôle de Paul Spector. Il n’a pas remporté le trophée, mais être nominé montre à quel point il est bon, non ?

Sans trop en dévoiler sur ce qui arrive dans la série, je peux vous dire qu’on revoit Paul Spector et Stella Gibson dans la saison 2. Peut-être que Paul a été arrêté et va faire face à un tribunal, ou peut-être qu’il s’en prend à Stella. Ou encore peut-être autre chose, mais je ne dirais rien.
Je suis bien contente d’avoir découvert cette série et j’attend la suite avec impatience (et ce n’est même pas pour Colin Morgan, dis donc !).

Note : 9/10

La bande annonce est toute en simplicité, mais elle est dit en fait beaucoup (il y a bien une bande annonce française, puisque la série a été diffusé sur 13ème rue, mais elle enlève tout le charme de celle-ci, alors vous ne l’aurez pas !) :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “The Fall