The World’s End 5


(Le Dernier Pub avant la Fin du Monde, en Français)

Pendant un mois, on n’a pas eu internet, du coup, on en était revenu aux DVDs. Parmi les DVDs qu’on avait acheté, il y avait « The World’s End ». Choix plutôt étonnant vu qu’on n’avait pas vu les deux premiers de la saga « Shaun of Dead » et « Hot Fuss ». En vrai, ce n’est pas vraiment une trilogie, mais elle réunit la même bande d’acteurs, et les trois sont plus ou moins dans la même lignée.

MV5BNzA1MTk1MzY0OV5BMl5BanBnXkFtZTgwNjkzNTUwMDE@._V1_SY1200_CR90,0,630,1200_AL_

Et si d’habitude, j’aime bien les trucs anglais, là, je n’ai vraiment pas accroché. Et GeekChéri (Anciennement nommé Le Portugais. Ça ne me plaisait plus) non plus. Le début, j’ai bien aimé, pourtant. Mais je me suis vite lassée, et je dois avoué que la fin, je ne l’ai vraiment pas aimé du tout (Désolée Bigre)

L’histoire ? Gary King, quarantenaire alcoolique qui a plutôt bien raté sa vie, veut réaliser un rêve d’ado : Faire la tournée de douze Pubs en une nuit de Newton Haven, sa ville natale, pour boire les douzes pintes du « Golden Mile ». Pour réaliser son exploit, il réunit sa bande de potes de l’époque. Mais si les premiers pubs se passent presque sans histoire, ils se rendent vite compte que quelque chose à changer, dans cette petite ville de Newton Haven.

andy-knightley-and-gary-king-the-worlds-end-23005-1920x1200

Nick Frost and Simon Pegg

 

Déjà, je trouve que ça fait un peu trop « rien n’est plus important que la bière ». Pour rien au monde, Gary ne se dévie de son idée de faire les 12 pubs pour ces 12 pints. Même quand il découvre que la ville n’est plus comme il l’avait laisser. Toujours pas quand le premier de ces potes « disparait ». Toujours pas quand il est le dernier sur la ligne. Je n’ai rien contre l’alcool. Je vais même acheter les bières de GeekChéri, de temps à autre, mais là, c’est vraiment trop.

Le plan des méchants n’est pas si mauvais. Il est même brillant ! Sauf que non, pas comme ça. Je trouve l’histoire pas très bien menée, elle aurait pu être vraiment géniale, mais là, non, ça ne le fait pas, je trouve.

Par contre, je dois avouer que j’ai eu un vrai gros trip au début du film. Avant d’arriver à Newton Haven, là où se déroule l’action principale, il y a quelques scènes qui se déroulent à la gare de High Wycombe. Gare que j’empruntais régulièrement lors de ma première année en Angleterre car elle me permettait d’aller à Londres. J’ai trépignais en me reconnaissant la gare. Puis, j’ai eu le gros moment de révélation mortifiant : Ces scènes à la gare, elles ont été tournée fin 2012…Quand j’étais à Marlow, à moins de 15 minutes de la gare donc…et totalement ignorante que Martin Freeman se trouvait là. Autant vous dire que depuis, je me mors les doigts ! J’aurais pu voir Martin Freeman en vrai, jouer. Je suis dé-gou-tée.

Quant aux acteurs, je dois dire qu’ils ne sont finalement pas si mauvais, mais il y a quelque chose qui ne va pas. On voit que Simon Pegg et Nick Frost se sont vraiment amusés, les autres aussi. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que Rosamund Pike et Martin Freeman sont vraiment décalés et ne s’intègrent pas très bien à l’histoire. Tout comme le personnage joué par Eddie Marsan.

tumblr_mzou7rc5Mj1skggp0o5_500

Bref ! Je comprend que le film est pu être apprécié par les fans du genre, notamment par ceux qui auraient vu les deux « premiers ». Mais personnellement, je n’ai pas accroché du tout. Et je crois que GeekChéri a une opinion encore plus basse que moi.

Bande annonce en français :

 

Bande annonce en anglais :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

5 commentaires sur “The World’s End