Visite Guidée : Marlow


Réédition de cet article. 

Marlow, c’est la petite ville dans laquelle j’habitais entre Août 2012 et Juillet 2013. C’est à Marlow que j’ai appris la vie des anglais, appris à aimer vivre en Angleterre. Elle aura donc toujours une place particulière dans mon cœur, même s’il y a de fortes chances que je n’y retourne qu’en touriste.

Red Box

Je n’ai visité Marlow en touristique vraiment qu’une seule fois. C’est un des désavantages d’habiter sur place : Finalement, je n’ai jamais pris le temps de visiter la ville comme il se doit. Cependant, elle n’est pas non plus très très étendue et même en passant simplement pour faire mes courses ou déposer les filles à leurs activités sportives, je l’ai toujours trouvé très mignonne, avec ces petits magasins, et ces maisons en briques rouges qui semblent bien plus vivantes que High Wycombe, la grande ville à 10 minutes de Marlow.
Si l’on crois le panneau à l’entrée de la ville, c’est ici que les jeux paralympiques ont vu le jour, ce qui lui donne tout de même une petite importance. D’ailleurs, je dirais même que cette ville n’est pas pour les pauvres. Pas que les magasins soient plus cher qu’ailleurs (mais peut-être que c’est le cas, je n’ai pas vérifié. Je ne suis ni une accro d’une shopping, ni quelqu’un qui compare les prix à tout bout de champ), mais j’ai rarement vu autant de « belles » voitures au même endroit. J’avais évidemment déjà croisé des porches et autres ferraris dans le passé (J‘ai eu l’occasion de faire un reportage à Lohéac, que les amateurs de voitures connaissent sûrement), mais pas aussi souvent et pas non plus deux, trois ou quatre en même temps.
Et la ville est toute coquette. Notamment pendant les beaux jours quand les arbres et les parterres sont en fleurs.

La ville n’est pas très grande, et comme je ne me suis vraiment baladée dedans qu’une seule fois, je suis restée près de l’axe principal, le plus touristique. C’est là que j’ai remarqué pour la première fois que les cimetières étaient dans le parc des églises. Ce n’est pas le cas partout, mais beaucoup de cimetières sont au pied des églises, et sans fioritures, seulement une petite stèle en pierre toute simple. C’est très bucolique, en fait, et là où en France, je ne me vois pas du tout m’arrêter sur un banc au cimetière juste pour me poser, voire peut-être pour écrire, en Angleterre, je n’aurais pas ce problème. Pas très joyeux, certes, mais nettement plus agréable.

Les abords de la Tamise sont également très plaisant, pour se promener. On peut zieuter les maisons qu’on devine hors de prix, ou nourrir les cygnes de sa Majesté la Reine, qui sont présents tout le long de la promenade. Quand il fait beau, c’est vraiment agréable. Quand il fait moins beau, ça doit l’être beaucoup moins et je sais qu’aux mois de Janvier-Février, les abords du fleuve étaient complètement inondés. Et comme le fleuve est assez proche du centre-ville, la situation devait être délicate.

Tout comme ça grande sœur Henley-On-Thames, Marlow a le droit à sa propre Regatta, à laquelle je suis allée. Je dois dire que ça vaut assez le détour. Autant pour la Regatta en elle-même que pour les festivités autour. Elle a lieu le deuxième weekend de Juin et c’est une sorte de répétition générale pour la grande de Henley. Je me souviens avoir passer un très bon moment. Même pour ceux qui ne connaissent pas spécialement l’aviron (comme moi), c’est vraiment curieux à voir. J’en parle plus dans cet article.
Et si vous ne voulez que les photos, c’est dans cet album.

J’y retournerais sûrement y faire un petit tour un jour, rien que pour montrer à mes parents et amis à quoi ressemble ma toute première ville anglaise. Même si je me sens mieux à Londres, vivre à Marlow fut vraiment très agréable.

Comme la ville est petite, on peut combiner la visite de Marlow avec Henley-On-Thames, bien plus connue en Angleterre, grâce à ces courses d’avirons. Mais j’en parlerais plus dans un autre article.

Note : 8/10

Comment y aller depuis Londres : Prendre le train à Paddington, direction Reading ou Oxford, et changer de correspondance à Maidenhead, direction cette fois Marlow (évidemment).
Durée du trajet : environ 1 heure.
Tarif simple : £13,60 (16,50€)
Tarif en open-return (on peut revenir à l’heure qu’on veut) : £14,70 (18€)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire contre un peu de soleil Irlandais ?

0 commentaires sur “Visite Guidée : Marlow

  • gimatd

    Excellente description de ce petit paradis aquatique qui est facilement accessible depuis Londres et Oxford. Marlow fait partie des Chilterns, une destination qui est une très bonne escale pour prendre une grand bol d’air frais entre deux visites citadines! Il est très facile d’y accéder par métro, bus, train… Ces collines qui pour la majorité sont classées en parc naturel paysager cachent d’innombrables secrets à découvrir! Si vous souhaitez des idées aux alentours de Marlow, proche de Londres ou d’Oxford consultez mon site pour les Français http://gimatd.wix.com/destinationchilterns qui est rattaché au site officiel de http://www.visitchilterns.co.uk pour les adeptes de l’anglais! J’ai également voyagé depuis un an ‘all around’ la Grande Bretagne et des lieux insoupçonnés pourraient vous étonner! Je suis dispo cet été sur place à High Wycombe pour partager mon expérience autour d’un verre ou d’une visite sinon par mail!

    Enjoy your next trip in the Chilterns Hills!
    Delphine

    • LadySo Auteur du billet

      Merci !
      Il faudrait que j’y retourne, un jour. Je n’y suis pas retournée depuis que j’ai quitté la région l’année dernière. Mais c’est vraiment très joli, j’y repense souvent.
      Je ne sais pas si je pourrais y retourner cet été. Pour le moment, je me consacre à ma recherche de travail ! Mais merci pour la proposition !